Test-Achats : « Les clients peu attentifs paient beaucoup trop au supermarché »

« Le consommateur doit être plus vigilant en faisant ses courses »

De faux avantages, des promotions trompeuses, qui  doivent donner l’impression qu’initialement le produit était plus cher,  alors que ce n’est pas le cas, des étiquettes de prix inexactes, des offres ‘gratuites’ qui en réalité camouflent des augmentations de prix  et de grands emballages qui paraissent plus avantageux alors qu’en définitive ils s’avèrent plus chers que le prix à la pièce : voilà le constat pour le moins sévère de Test-Achats après avoir visité une vingtaine de supermarchés.


Aussi l’organisation de défense des consommateurs demande aux commerçants « de faire montre d’une plus grande rigueur lors de l’affichage des prix » et exige également des mesures de la part du ministre de la Protection des consommateurs, Johan Vande Lanotte (SP.A). « En attendant, nous conseillons aux consommateurs de se montrer vigilants lorsqu’ils font leurs courses », souligne le porte-parole Ivo Mechels. Fin mars le programme ‘Volt’ de la chaîne  de télévision Eén avait également mis en lumière dans un reportage ‘undercover’ des différences entre les prix affichés dans les rayons et ceux mentionnés sur le ticket de caisse.


« Une enquête à échelle trop limitée »

Comeos, la fédération belge du commerce et des services, pour sa part dénonce  « l’échelle trop militée » de l’enquête : « Il existe 80.000 supermarchés en Belgique, l’analyse d’une vingtaine d’entre eux ne s’appelle pas une enquête », déclare le porte-parole Peter Vandenberghe. La fédération admet que « malheureusement on constate encore des erreurs dans l’affichage des prix  », mais souligne surtout que « ces erreurs sont de moins en moins fréquentes. »


Le porte-parole indique également que le nombre de magasins en règle est en hausse et que par ailleurs les erreurs dans la moitié des cas sont en faveur du client. C’est ce qui ressort des contrôles du SPF Economie, qui – précise judicieusement Comeos – opère à beaucoup plus grande échelle que Test-Achats. »


Comeos s’offusque surtout du terme « piège » utilisé par Test-Achats : « Cela crée l’impression d’une stratégie délibérée, alors que ces erreurs d’étiquetage de prix sont souvent dues à des fautes humaines. En aucun cas il n’est question de duper intentionnellement les clients. D’ailleurs le commerçant n’y gagnerait  rien, car un client floué, est un client perdu », ajoute le porte-parole de Comeos.


« De gros efforts sont fournis, afin de limiter le nombre d’erreurs. Les membres en défaut sont priés de montrer davantage de rigueur. Par ailleurs le SPF Economie prévoit des amendes  pour les contrevenants, tout en leur laissant une marge d’erreur, sachant que la perfection n’existe pas » conclut Comeos.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


27/05/2016

Ces derniers mois, quelques étudiants en Technologies énergétiques du campus Thomas More à Geel ont mené une étude auprès de certains commerçants en Campine. L’objectif était d’analyser comment réduire leur consommation énergétique.

 

27/05/2016

Le premier rapport retail trimestriel du bureau d’études GfK dévoile que le marché non-food n’a pas trop bien démarré en 2016.  Le chiffre d’affaires du secteur enregistre une baisse de 2,5 pour cent par rapport à l’année précédente.

26/05/2016

Ce mardi, le parquet a ordonné la fermeture de cinq filiales Neckermann.com en Belgique.  Il y aurait eu des fraudes au niveau des biens de l’entreprise Depot+, déclarée en faillite et ensuite reprise par Neckermann.com.

26/05/2016

Les communes bruxelloises de Saint-Gilles, Ixelles et la Ville de Bruxelles se sont associées dans le cadre du projet ‘Uptown’. A partir du 5 juin les magasins du Haut de la Ville seront eux aussi ouverts tous les premiers dimanches du mois.

26/05/2016

L’entreprise limbourgeoise Comosie lance le concept Temporama dans l’ancien immeuble de V&D à Maastricht. Une quarantaine de boutiques éphémères limbourgeoises s’y sont installées.

25/05/2016

Aujourd’hui Veritas a ouvert les portes de son premier magasin en France. Le point de vente se situe dans le centre commercial Carré Sénart à Lieusaint, au sud de Paris.

25/05/2016

Steve Rowe, CEO de la chaîne britannique Marks & Spencer (M&S), a dévoilé une nouvelle stratégie, visant à redresser l’activité vêtements, notamment en réduisant les prix d’un tiers de l’assortiment.

24/05/2016

Dans le Stadsfeestzaal à Anvers, la compagnie aérienne belge Brussels Airlines a ouvert un pop-up totalement dédié aux Diables Rouges.  Les visiteurs peuvent, entre autres, prendre place dans des fauteuils Business class.

20/05/2016

Après quatre mois consécutifs de recul jusqu’à atteindre son niveau le plus bas depuis octobre 2015, la confiance du consommateur belge au mois de mai s’est stabilisée.

 

19/05/2016

L’enseigne d’animalerie belge Tom & Co a ouvert son dixième magasin français à Hazebrouck. En France la chaîne compte déjà trois magasins en gestion propre et sept magasins exploités par des indépendants.

19/05/2016

Lors d’une grande action de l’Inspection économique la semaine dernière, plus de 7.000 pièces contrefaites ont été saisies, dont des parfums, des sacs à mains, des vêtements de créateurs, voire même des tenues de foot, notamment des Diables Rouges.

17/05/2016

Après l’abandon du projet de fusion avec son concurrent Staples, le distributeur américain de fournitures de bureau Office Depot envisage de céder une partie de ses activités européennes. En 2015 le groupe avait déjà procédé à une restructuration en Europe.

Back to top