« Colruyt deviendra l’un des leaders européens de la grande distribution »

« Colruyt deviendra l’un des leaders européens de la grande distribution »

A en croire la note sectorielle publiée par Citigroup, les analystes financiers ne semblent  plus guère avoir confiance dans certains distributeurs européens. Cinq des onze entreprises suivies par les analystes, ont vu leur recommandation dégradée. Quatre autres acteurs bénéficient d’un avis plus favorable. A noter que, selon Citigroup,  d’ici dix ans Colruyt devrait faire partie du cercle restreint des leaders européens.

Delhaize et quatre autres distributeurs rétrogradent

Citigroup a constaté une baisse  de 12% des bénéfices du  secteur ( hors inflation et évolution des prix) durant la dernière décennie. Plus encore, les analystes s’attendent à ce que cette tendance négative persiste vu la crise financière et les conditions macro-économiques de plus en plus difficiles.


Ainsi la chaîne française Casino, l’enseigne britannique Sainsbury’s, ains que le groupe allemand Metro rétrogradent et passent de ‘Neutre’ à ‘Vendre’. Delhaize et le groupe britannique Morrison, quant à eux, descendent d’un cran d’ ‘Achat’ à ‘Neutre’.


Conséquences à la bourse

Bien entendu les conséquences de la publication de cette note de Citigroup ne se sont pas fait attendre à la bourse : le titre Delhaize perdait 4,55% (bien en-dessous de l’indice Bel20 de -2,33%), alors que le titre Casino baissait de 2,05% (inférieur à l’indice boursier parisien CAC 40 de -1,71%).


Même Carrefour, qui reste stable en termes de recommandation (bien que Citigroup craigne une croissance organique inférieure aux attentes), a vu son titre chuter de 4,24% à la bourse de Paris.


Hier à la bourse de Francfort, le groupe allemand Metro (-5,43%) enregistrait sa plus importante  perte journalière depuis  trois mois (alors que le  DAX perdait ‘seulement’ 1,24%).  En cause selon  Citigroup : une croissance ralentie en Russie, qui l’année dernière représentait encore un quart du cash-flow opérationnel du groupe.


« Colruyt, deviendra l’un des leaders de la grande distribution »

Pourtant les analystes de Citigroup prévoient que tous les distributeurs ne souffriront pas autant de la crise. Parmi eux  le retailer portugais Jeronimo, le groupe britannique Cash&Carry Booker, le groupe néerlandais  Ahold et le distributeur belge Colruyt, qui devraient  faire partie « du cercle restreint des leaders européens d’ici dix ans », estime Citigroup.


Mais cet avis favorable ne garantit pas nécessairement une hausse des cours boursiers à court terme : en effet hier le titre Colruyt perdait 2,92% et le titre Ahold 4,16%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: