« Fausses soldes » dans les magasins d’électronique et de meubles

« Fausses soldes » dans les magasins d’électronique et de meubles

Dans le cadre des soldes et de la période d’attente qui y précède, Test-Achats a comparé plus de 900 prix dans de nombreux magasins et prospectus. Les 176 magasins de vêtements, de chaussures et d’articles de maroquinerie visités ont respecté scrupuleusement la législation, mais dans les magasins de meubles et d’électronique par contre l’organisation de défense des consommateurs a constaté de nombreux abus et prix erronés.

Même si la période d’attente ne s’applique pas à ces deux secteurs, le fait d’afficher des réductions qui finalement n’en sont pas relève du pure mensonge selon Test-Achats.

Un bon bulletin pour les magasins de vêtements, chaussures et articles de maroquinerie

Durant la période d’attente, un mois avant le début des soldes, il est interdit aux commerçants d’annoncer des réductions de prix. Afin de contrôler si les commerçants respectaient la loi, Test-Achats a répertorié cet été (période d’attente de juin et soldes de juillet) les prix pratiqués par 176 magasins de vêtements, chaussures et articles de maroquinerie à Anvers, Bruxelles et Mons. En guise de mise en garde, juste avant les soldes d’hiver, Test-Achats annonce maintenant les résultats de son étude.


Les enquêteurs ont vérifié si le prix soldé était effectivement inférieur au prix de départ, si le « prix initial »  mentionné correspondait bien au prix qu’ils avaient enregistré et s’il n’ y avait pas eu de gonflement artificiel du prix juste avant la période d’attente (car ce prix est le prix de référence pour les soldes).


Plus de 9 magasins visités sur 10 ont fait un parcours sans faute : pour  93% des magasins le prix de référence affiché était correct, alors qu’une petite minorité seulement (7%) ne mentionnait  aucun prix de référence.


Des promotions mensongères  

La situation est différente dans le secteur de l’électronique et du meuble. Bien que ces deux secteurs ne soient pas concernés par cette période d’attente, ils affichent souvent des promotions, réductions et soldes en tous genres. Test-Achats a donc comparer 735 prix de 245 produits.


Trop souvent le prix de référence, sur base duquel était calculée la réduction, s’est avéré supérieur au prix affiché initialement pour le même produit. Ce qui donne l’impression au client de bénéficier d’une réduction importante, bien que cela ne soit pas le cas en réalité. Dans certains cas extrêmes il n’était même plus question de réduction. Plus d’une fois la réduction consistait en une simple action de « cashback », camouflée en solde.

 

« Suppression de la période d’attente »

En marge de cette étude, Test-Achats réitère son plaidoyer de supprimer purement et simplement la période d’attente avant les soldes, car il y a trop d’échappatoires à cette  loi (vendredi dernier la chaîne de vêtements ZEB a reçu pour la sixième fois déjà en trois ans une plainte pour pré-soldes) et parce que la règlementation actuelle va à l’encontre du  principe de libre fixation des prix. « Les commerçants doivent pouvoir déterminer eux-mêmes quand ils souhaitent se défaire de certains produits. Ainsi les consommateurs bénéficieront de réductions intéressantes  tout au long de l’année », estime Test-Achats.


Mais Test-Achats n’est pas le seul à dénoncer la période d’attente, la Commission Européenne elle aussi a déjà assigné la Belgique devant le Cour de Justice de l’Union européenne, estimant que la période d’attente était en contradiction avec les règlementations européennes.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Henkel relève ses prévisions pour 2017

15/11/2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Singles’ Day chamboule le calendrier commercial mondial, même ici

14/11/2017

Singles’Day est la plus grande fête commerciale au monde, dépassant de loin la période de Noël. Alibaba à lui seul a réalisé un CA de 22 milliards d’euros en 24h. Bol.com aussi en a tiré profit. Un nouveau calendrier retail s’annonce-t-il ?

Back to top