« Fausses soldes » dans les magasins d’électronique et de meubles | RetailDetail

« Fausses soldes » dans les magasins d’électronique et de meubles

« Fausses soldes » dans les magasins d’électronique et de meubles

Dans le cadre des soldes et de la période d’attente qui y précède, Test-Achats a comparé plus de 900 prix dans de nombreux magasins et prospectus. Les 176 magasins de vêtements, de chaussures et d’articles de maroquinerie visités ont respecté scrupuleusement la législation, mais dans les magasins de meubles et d’électronique par contre l’organisation de défense des consommateurs a constaté de nombreux abus et prix erronés.

Même si la période d’attente ne s’applique pas à ces deux secteurs, le fait d’afficher des réductions qui finalement n’en sont pas relève du pure mensonge selon Test-Achats.

Un bon bulletin pour les magasins de vêtements, chaussures et articles de maroquinerie

Durant la période d’attente, un mois avant le début des soldes, il est interdit aux commerçants d’annoncer des réductions de prix. Afin de contrôler si les commerçants respectaient la loi, Test-Achats a répertorié cet été (période d’attente de juin et soldes de juillet) les prix pratiqués par 176 magasins de vêtements, chaussures et articles de maroquinerie à Anvers, Bruxelles et Mons. En guise de mise en garde, juste avant les soldes d’hiver, Test-Achats annonce maintenant les résultats de son étude.


Les enquêteurs ont vérifié si le prix soldé était effectivement inférieur au prix de départ, si le « prix initial »  mentionné correspondait bien au prix qu’ils avaient enregistré et s’il n’ y avait pas eu de gonflement artificiel du prix juste avant la période d’attente (car ce prix est le prix de référence pour les soldes).


Plus de 9 magasins visités sur 10 ont fait un parcours sans faute : pour  93% des magasins le prix de référence affiché était correct, alors qu’une petite minorité seulement (7%) ne mentionnait  aucun prix de référence.


Des promotions mensongères  

La situation est différente dans le secteur de l’électronique et du meuble. Bien que ces deux secteurs ne soient pas concernés par cette période d’attente, ils affichent souvent des promotions, réductions et soldes en tous genres. Test-Achats a donc comparer 735 prix de 245 produits.


Trop souvent le prix de référence, sur base duquel était calculée la réduction, s’est avéré supérieur au prix affiché initialement pour le même produit. Ce qui donne l’impression au client de bénéficier d’une réduction importante, bien que cela ne soit pas le cas en réalité. Dans certains cas extrêmes il n’était même plus question de réduction. Plus d’une fois la réduction consistait en une simple action de « cashback », camouflée en solde.

 

« Suppression de la période d’attente »

En marge de cette étude, Test-Achats réitère son plaidoyer de supprimer purement et simplement la période d’attente avant les soldes, car il y a trop d’échappatoires à cette  loi (vendredi dernier la chaîne de vêtements ZEB a reçu pour la sixième fois déjà en trois ans une plainte pour pré-soldes) et parce que la règlementation actuelle va à l’encontre du  principe de libre fixation des prix. « Les commerçants doivent pouvoir déterminer eux-mêmes quand ils souhaitent se défaire de certains produits. Ainsi les consommateurs bénéficieront de réductions intéressantes  tout au long de l’année », estime Test-Achats.


Mais Test-Achats n’est pas le seul à dénoncer la période d’attente, la Commission Européenne elle aussi a déjà assigné la Belgique devant le Cour de Justice de l’Union européenne, estimant que la période d’attente était en contradiction avec les règlementations européennes.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.