« L’étude de mobilité de Uplace n’a aucune valeur »

« L’étude de mobilité de Uplace n’a aucune valeur »

Trois experts ont sévèrement critiqué l’étude sur base de laquelle le gouvernement flamand a donné son feu vert au plan d’exécution spatial du projet Uplace. Ils estiment que cette étude ne peut être utilisée pour évaluer les problèmes de mobilité.

Chiffres anciens et erronés

Les trois chercheurs des Universités de Gand et Louvain - Dirk Lauwers, Kobe Boussauw et Ward Ronse - ont examiné l’étude à la demande de la ville de Vilvorde. Ils en ont conclu que l’étude comportait des erreurs et se basait sur des chiffres erronés ou anciens. Selon les experts, l’étude sous-estime fortement les problèmes de trafic que pourrait entraîner le projet.


Dans le milieu politique on ne s’étonne pas de l’évaluation de l’étude. « L’étude Antea mérite à peine le nom d’étude. Elle a été effectuée par un bureau d’études étroitement impliqué dans le projet Uplace, a été rédigée par deux personnes, ne compte que 17 pages et n’a pas subi de contrôle de qualité. Maintenant il semble également qu’au niveau du continu cette étude n’ait aucune valeur »,explique le député flamand Joris Vandenbroucke (SP.A), dans le magazine Knack.


La ville de Vilvorde compte utiliser l’étude des trois experts pour introduire une plainte contre la venue de Uplace. Cette même étude avait déjà suscité de vives critiques auparavant, en raison d’un possible conflit d’intérêts.

 

Tags: