«Un nouvel Hema à l’image du consommateur moderne»

«Un nouvel Hema à l’image du consommateur moderne»

L’enseigne de grands magasins néerlandaise Hema a changé l’aménagement de ses magasins en fonction de la demande du consommateur moderne, qui aujourd’hui recherche davantage les impulsions et les expériences qu’autrefois.

Impulsions et expériences

« Ces dernières années le consommateur a véritablement changé.  Alors qu’autrefois pour ses achats il se laissait davantage guider par l’aspect fonctionnel, aujourd’hui il achète plutôt sous l’effet de l’impulsion. Il souhaite vivre une expérience. Il veut tout à tout moment, tant online que dans le magasin physique », affirme le CEO Ronald Van Zetten dans une conférence de presse.


Pour répondre à ce changement de comportement du consommateur, Hema a décidé d’axer l’aménagement de ses magasins sur l’aspect ‘impulsion et séduction’. Même si Hema continue de proposer des produits fonctionnels, l’enseigne cherche également à stimuler ses clients à essayer de nouveaux produits.


La capacité de surprise

« D’un côté il y a les articles de base, dont on a toujours besoin. Ceux-ci sont exposés dans des rayons pariétaux, pour faciliter la circulation, alors qu’aux endroits avec beaucoup de passage nous proposons des articles d’impulsion, de façon à mettre bien en vue nos nouveautés. » Les articles de base seront renouvelés moins souvent que les produits d’impulsion, dont la rotation sera par contre très rapide.


Afin de se distinguer de la concurrence Hema a créé il y a quelques mois une nouvelle entité, qui veillera à la « capacité de surprise » de l’enseigne. L’une des premières initiatives dans cette optique est le lancement d’un nouvel assortiment, baptisé ‘De Blijmakers’ (Porteurs de joie).


Changements online

Le canal online de Hema a lui aussi fait l’objet de quelques changements. Ainsi tous les kiosques photos seront transformés en bornes internet, où le client pourra faire imprimer des photos, mais également passer des commandes online. « Nous allons proposer une gamme plus large en ligne que ce qui est disponible en magasin. »


Ronald van Zetten saisit également l'occasion pour faire taire les malentendus concernant les péripéties financières de Hema. « J’estime que c’est plus grave pour la marque, que pour moi personnellement et c’est souvent injustifié. Cependant il est vrai que nous avons été refinancés cette année. » Il ajoute immédiatiement que la marque est en excellente forme et financièrement solide : « La réalité est que nous sommes une entreprise saine. » Selon lui, 2014 sera une année de transition et dès 2015 les changements auront fait leur effet.


Et enfin le CEO souligne le succès de l’expansion vers le Royaume-Uni, d’où une accélération du déploiement outre-Manche.


Relooking du rayon beauté et food 

Dans le cadre de ce réaménagement des magasins, le rayon beauté a subi une réelle métamorphose. Comme l’explique Ellen Visser de Hema, chaque magasin disposera d’un nouveau présentoir make-up,  mettant en valeur l’assortiment de produits de maquillage. Visser affirme qu’aux Pays-Bas un produit de maquillage sur cinq vendu provient de chez Hema.


De son côté Rob Heesen, directeur food & horeca, explique les changements du rayon food. Dans sa gamme alimentaire Hema misera davantage sur le bio, bannira tous parfums, colorants ou arômes artificiels et visera la durabilité dans la mesure du possible, sans pour autant augmenter ses prix. Une variante bio d’un produit ne sera donc pas plus chère que la version non-bio.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Back to top