‘Digital World’ : l’expérience numérique chez Makro

‘Digital World’ : l’expérience numérique chez Makro

Dans le cadre d’une nouvelle approche privilégiant l’expérience en magasin, Makro avait  lancé récemment ‘UrbanOutdoor’, un nouveau concept dédié aux activités outdoor. A présent le discounter nous propose son ‘Digital World’, un concept s’articulant autour de différents thèmes consacrés à l’univers numérique. ‘Digital World’ ouvrira ses portes dès le 30 juin au Makro de Eke (Flande-Orientale).

Evolution digitale

Ce nouveau concept s’inscrit parfaitement dans l’évolution vers un monde de plus en plus digitale. Quatre thèmes y sont présentés : ‘digital@home, ‘digital@work’, ‘digital on the move’ et ‘World of Books’. Outre un aperçu de tous les produits exposés, le client aura l’occasion de tester et d’expérimenter par lui-même les articles. Les employés Makro sont à la disposition du client pour toute information supplémentaire.


‘Digital@home’ donne un aperçu de l’offre Makro d’écrans de télévision, des plus simples au plus sophistiqués. Parmi les modèles les plus avancés, la télé Samsung 8000 à commande vocale. Outre les télés le client y trouvera un large assortiment de jeux d’ordinateur, qu’il pourra tester sur place.


Le département ‘Digital on the move’ est dédié à la technologie mobile : smartphones, tablettes, caméras digitales, lecteurs mp3 et accessoires. Pour toute question technique le client pourra s’adresser au comptoir télécom.  La zone ‘Digital@work’ est consacrée à la bureautique : laptops, beamers, imprimantes, mais également des articles de papeterie. La quatrième zone, ‘World of Books’, propose un assortiment de livres tant imprimés que numériques.


Accès uniquement avec la carte Makro

Malgré ces innovations, Makro reste fidèle à ses principes de base : des prix réduits et un large choix. Le premier magasin Makro a ouvert ses portes en 1970 à Deurne près d’Anvers. La chaîne compte 6 magasins, proposant un assortiment de plus de 60.000 articles par magasin, tant en food que non-food.

 

Seuls les clients titulaires d’une carte Makro peuvent y faire leurs achats. A l’origine seuls les grossistes avaient accès au magasin, mais depuis peu les particuliers peuvent aux aussi obtenir une carte Makro.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top