‘L’enregistreur vidéo online’ Bhaalu protégé contre ses créanciers | RetailDetail

‘L’enregistreur vidéo online’ Bhaalu protégé contre ses créanciers

‘L’enregistreur vidéo online’ Bhaalu protégé contre ses créanciers

Right Brain Interface, l’entreprise qui a lancé l’enregistreur vidéo dans le nuage  Bhaalu, a obtenu du tribunal  de commerce une protection contre ses créanciers. Les créances seront gelées jusqu’au 22 mai 2015.

Les stations TV bloquent l’entreprise

Right Brain Interface est l’entreprise de Bart Van Coppenolle, qui a eu l’idée d’enregistrer tous les programmes télévisés pour ensuite les stocker dans un nuage durant 30 jours, permettant ainsi aux spectateurs intéressés de les télécharger pour les visionner ultérieurement.


Cependant bon nombre de chaînes télé se sont opposées à cette initiative, craignant de perdre ainsi les revenus potentiels  du visionnage en différé. Une première requête de TV Vlaanderen demandant d’interdire Bhaalu, a été rejetée. Mais après un procès (intenté par la VRT, Medialaan et SBS Belgium, jugeant que leurs droits d’auteurs avaient été enfreints), Bhaalu a finalement été interdit pour avoir proposé son service sans l’autorisation de TV Vlaanderen et Telenet.


Ce à quoi Coppennolle a rétorqué que Bhaalu n’était autre qu’un grand enregistreur vidéo et que de toute façon les utilisateurs avaient déjà payé les droits via leur abonnement télé. Une argumentation qui n’a pas été suivie par le juge. Suite à cette décision, Bhaalu s’est retrouvé sur la paille et l’entreprise n’a eu d’autre alternative que de demander au tribunal à être protégée contre ses créanciers.


Accumulation des pertes

Le tribunal a accordé à Right Brain Interface une protection de six mois contre ses créanciers le 12 novembre, mais ce jugement vient seulement d’être publié au Moniteur. Les créances seront donc gelées jusqu’au 22 mai : l’entreprise dispose de ce délai pour tenter de conclure un accord avec les stations TV et élaborer un plan de réorganisation.


Faute de revenus, Right Brain Interface, a fait état fin 2013 d’une perte cumulée de 4,728 millions d’euros. Malgré une importante augmentation du capital cette année-là, les fonds propres de l’entreprise suite à ces pertes ont été réduits à 2,097 millions d’euros. En 2014 la situation financière a continué à se dégrader.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.

Le propriétaire souhaite se défaire d’une part importante d’Action

18/05/2018

La société d’investissement 3i, propriétaire des magasins Action, envisage de vendre une partie de la chaîne discount l’année prochaine.  Les Britanniques seraient à la recherche de partis intéressés par l’acquisition de près de 35% de la chaîne.