1,39 milliards de paiements électroniques en 2011

1,39 milliards de paiements électroniques en 2011

En 2011 Atos Worldline a traité dans notre pays un nombre record de 1,39 milliards de paiements, soit une hausse de 7,1% par rapport à 2010. Alors que les cartes de débit Bancontact/MisterCash et les cartes de crédit Visa et MasterCard continuent leur progression,  le porte-monnaie électronique Proton ne cesse de perdre du terrain.

2.638 transactions par minute

Chiffres annuels 2011Transactions+/-
Bancontact/MisterCash 973.376.007 (+6,5%)
Visa & MasterCard 148.379.925 (+12,2%)
Proton "± 60 million" (-16%)
Autres (Pay2me, M-banxafe, ...) "± 200 million" (-16%)
TOTAL 1.387.623.864 (+7,1%)

Atos Wordline a donc traité en 2011 le nombre impressionnant de 2.638 transactions par minute. Jamais dans son histoire l’entreprise n’a traité autant de transactions qu’en 2011. « Payer par carte est devenu un réflexe naturel. Je pense que la  disparition de l’argent liquide sera une évolution majeure du XXIe siècle », affirme Dirk De Cock, CEO d’Atos Worldline Benelux.


Le mois le plus chargé de 2011 a été le mois décembre, où Atos a battu un double record : celui du plus grand nombre de transactions en une journée (5 millions  le 23 décembre, meilleure journée de ventes de la période de fin d’année) et le record de vitesse par minute (11.072 par minute le 24 décembre).

 

Montant moyen : 48,80 euros

En 2011 le montant moyen des paiements effectués avec Bancontact/Mistercash s’élevait à 48,80 euros, soit une légère baisse de 0,6% par rapport à 2010. Par ailleurs 14,4% de ces transactions sont inférieures à 10 euros.


 « La diminution du montant moyen et le pourcentage plus élevé de paiements électroniques inférieurs à 10 euros démontrent que les consommateurs optent pour le paiement par carte dans des situations de plus en plus diverses et dans une gamme de prix de plus en plus étendue », estime-t-on chez Atos.


Proton ne cesse de reculer

Le fait que le consommateur utilise de plus en plus sa carte Bancontact même pour les montants inférieurs à 10 euros, explique le recul de 16% des transactions via Proton par rapport à 2010.


Le porte-monnaie électronique est en régression constante depuis plusieurs années : en 2008 Atos traitait encore plus de 94 millions de transactions Proton, en 2011 ce nombre s’est réduit à 60 millions. En outre  l’abaissement des tarifs pour   Bancontact/Mistercash applicable aux paiements de moins de 10 euros, en vigueur depuis le 1er janvier, ne fera qu’accentuer cette tendance à la baisse.

 

Plus d’un million d’adhérents aux programme Epargnez&Cueillez

Outre le traitement de paiements électroniques, Atos Worldline gère également le programme de fidélité Epargnez&Cueillez, qui l’année dernière a dépassé le cap du  million de membres.


En 2011 Atos Worldline a réalisé un chiffre d’affaires de 867 millions d’euros et compte 5.400 collaborateurs de par le monde. L’entreprise a l’intention cette année de s’investir dans d’autres domaines que les paiements électroniques, notamment l’offre de services de transactions aux entreprises et au secteur public dans divers domaines tels que l’archivage électronique, le relevé de consommation énergétique, les applications relatives au télépéage…

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publi) Quelqu’un qui recherche un emploi intéressant et varié peut en trouver un dans un lieu aussi proche que surprenant : la salle de bains. Un travail dans ce secteur apporte de grandes satisfactions et vous offre toute la latitude nécessaire pour déployer vos talents. Tout dépend évidemment aussi de l’entreprise dans laquelle vous entrez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Philip Morris a vu ses ventes de cigarettes reculer de plus d’un dixième

20/04/2017

Par rapport à l’année dernière, le géant du tabac Philip Morris, qui chapeaute des marques comme Marlboro, L&M et Chesterfield, a vu ses ventes baisser de près de 11,5% lors du dernier trimestre.  Le CA a chuté de 1,4%, le bénéfice a progressé de 4%.

Colruyt investit 42 millions d’euros dans Bio-Planet et Dreambaby

20/04/2017

Colruyt Group a décidé d’injecter 42 millions d’euros de capital frais dans son enseigne de supermarchés Bio-Planet et dans sa chaîne de magasins pour bébés Dreambaby. Les deux chaînes ne sont toujours pas rentables, malgré leur forte expansion.

Back to top