Annonce des nominés ‘retailer de l’année’ et ‘career achievement award’

Annonce des nominés ‘retailer de l’année’ et ‘career achievement award’

La liste des nominés pour le prix du ‘retailer de l’année’ et du ‘career achievement award’ a été dévoilée.  Cette année, Retail Forum Belgium (RFB) a sélectionné trois grandes personnalités et trois chaînes prestigieuses du retail belge.  Lors de la soirée RetailDetail Night du 28 novembre, vous déciderez vous-même qui remportera le trophée.

Career achievement award

« La liste des nominés est établie selon une procédure de sélection complète allant d’une discussion ouverte entre les membres du jury jusqu’au vote final », explique Jo Vanmeirhaeghe, secrétaire général de RFB.  « Ainsi, nous avons réussi à sélectionner trois noms, tant pour le career achievement award que pour le retailer de l’année ; tous très différents les uns des autres et couvrant l’ensemble du secteur retail. »


Effectivement, les personnes nominées pour le career achievement award 2013 sont actives dans des domaines très divers : Annick van Overstraeten fait carrière dans le secteur de l’horeca et de la distribution food, Anselm Van den Auwelant a réussi dans le milieu de la mode et Daniël Kerckhof, fondateur d’Euro-Shop, est quant à lui actif dans l’ensemble du secteur non-food, excepté celui de la mode.


Daniël Kerckhof

Selon Vanmeirhaeghe, chacun d’entre eux excelle à sa façon. « Avec sa chaîne Euro-Shop fondée par ses propres moyens, Daniël Kerckhof nous donne un bel exemple d’un véritable esprit d’entreprise (retail) flamand.  En cinquante ans et partant de rien, il a construit un réel empire, basé sur l’ADN des magasins ‘Stock Américain’.  La chaîne réalise un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros sur une superficie de vente totale de 100.000 m².»

 

Anselm Van den Auwelant

Anselm Van den Auwelant est un véritable ‘self-made man’ et, selon Vanmeirhaeghe, l’exemple type d’un Belge qui va bien au-delà des frontières.  « Après une carrière européenne chez H&M, entre autres en tant que directeur général pour la Belgique, Van den Auwelant s’est rendu en Espagne où il a présidé le groupe de mode international Cortefiel pendant un certain temps.  Mais même l’Espagne n’était pas un but final : depuis le mois de mai de cette année, Anselm Van den Auwelant a été nommé président de ‘Fashion & Teens’ auprès du groupe M.H.Alshaya établi au Koweït.


Annick van Overstraeten

La troisième nominée est Annick van Overstraeten, qui représente parfaitement la personne qui monte les échelons au départ de grandes entreprises de distribution belges.  Avant d’être engagée en 2004 au poste de General Manager Belux chez Quick, elle a gagné ses galons en tant que Commercial and Marketing Manager chez Leonidas.  Depuis 2010, elle dirige Lunch Garden, où elle et son équipe sont en bonne voie pour redonner un nouveau visage plus actuel à la chaîne de restaurant légèrement vieillissante. « Le travail d’Annick van Overstraeten chez Lunch Garden est loin d’être terminé, mais on constate déjà qu’elle a réussi à imposer son style, tout comme elle l’avait fait chez Quick, entre autres», commente Jo Vanmeirhaeghe

 
Retailer de l’année

Les trois chaînes nominées pour le prix de ‘retailer de l’année’ sont également très hétérogènes.  Action, HEMA et JBC, qui ont été choisis par RFB, démontrent une fois de plus la diversité du paysage retail belge.

 

Action

« Action doit sa nomination principalement au fait que le groupe est en train de faire une ascension fulgurante en Belgique, et ceci en toute discrétion.  La chaîne néerlandaise est pourtant active dans une branche difficile, celle du non-food, qui nécessite des moyens importants pour les achats et où il faut se battre pour sa place. » Il est donc admirable, selon le secrétaire du RFB, qu’Action soit parvenu en si peu de temps à s’implanter solidement sur le marché.

 

HEMA

HEMA a réussi à se placer sur la liste des nominés grâce à la manière dont la chaîne, fondée en 1926, réussit à surprendre à chaque fois.  Non seulement HEMA est parvenu à se renouveler ces dernières décennies, mais elle a également réussi à s’adapter parfaitement à la culture locale.  En Belgique, la chaîne compte une centaine de magasins et, maintenant, c’est au tour de la France.

 

JBC

JBC, quant à lui, est le retailer belge par excellence qui réussit à rester d’actualité, selon Jo Vanmeirhaeghe, entre autres en brillant dans le domaine du marketing et de la communication – comme en témoigne la nomination de Bart Claes en tant que master of marketing dernièrement.  « En collaborant entre autres avec de grands créateurs, JBC continue à se profiler et à innover.  La reprise de Mayerline et la décision toute récente de s’implanter en Allemagne en sont également des preuves.  JBC pourrait bien devenir LE groupe belge qui réussit à s’introduire en Allemagne. »


Bart Claes vs. Wouter Torfs

Lors de la soirée  RetailDetail Night, Bart Claes engagera un débat avec Wouter Torfs, l’autre gourou du retail belge.  « On est face à deux entreprises familiales dans des secteurs similaires, mais avec des visions et des stratégies très différentes.  Alors que, par exemple, Torfs se concentre sur une progression en Flandre uniquement, JBC cherche à faire un pas vers l’étranger. »


Les deux hommes ont également des personnalités très différentes, tout en étant de bons amis qui collaborent régulièrement ensemble, tant publiquement (le magasin duo à la place de Meir) qu’en coulisse (ils siègent ensemble dans de nombreux conseils d’administration).  L’un se révèle être une véritable personnalité télévisuelle, alors que l’autre préfère, en toute modestie, rester loin de l’attention des médias.


Ces différences entre les deux hommes donneront lieu à un dialogue passionnant le 28 novembre, souligne Jo Vanmeirhaeghe. « La question centrale est de savoir pourquoi ils travaillent de cette façon.  Ce débat s’annonce donc très instructif pour tous, pas seulement pour les retailers du même secteur, mais pour tout le retail en général.  Tout le monde est confronté aux mêmes défis : comment mettre un produit sur le marché, comment aborder les consommateurs et comment gérer le personnel.  Et ces deux dirigeants sont bien placés pour répondre à toutes ces questions. »


 
Décidez qui décrochera le ‘career achivement award’  et qui sera le ‘retailer de l’année 2013’ lors de la soirée RetailDetail Night.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top