Après l’horeca, la ‘caisse blanche’ obligatoire aussi dans le commerce ? | RetailDetail

Après l’horeca, la ‘caisse blanche’ obligatoire aussi dans le commerce ?

Après l’horeca, la ‘caisse blanche’ obligatoire aussi dans le commerce ?

Le Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la fraude sociale, Bart Tommelein (Open VLD), souhaite étendre le système des ‘caisses blanches’ – obligatoire  dans le secteur horeca – aux magasins,au grand mécontentement des organisations d’indépendants.

« Comme en Autriche »

Dans une interview accordée au journal De Tijd le Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la fraude sociale Bart Tommelein plaide pour une généralisation de la caisse blanche dans l’ensemble du commerce.


Tommelein considère l’introduction de la caisse blanche dans le secteur horeca comme un test : « Si les choses se passent bien, nous pourrions étendre ce dispositif à d’autres secteurs », à commencer par les magasins, suggère le Secrétaire d’Etat : « En Autriche, il a déjà été décidé d’introduire la caisse blanche dans le commerce », précise-t-il.


« L’avenir est au digital », argumente Tommelein à la VRT. « Nous devons évoluer vers des systèmes de suivi digital qui rendront la concurrence plus loyale et  empêcheront les fraudes. » Outre le commerce, le Secrétaire d’Etat pense également au secteur de la construction et du transport.


Une vague de critiques

D’emblée la proposition de Tommelein s’est heurtée aux critiques des organisations d’indépendants. « Nous devons combattre toute forme de travail au noir. Tout le monde est d’accord sur ce point », explique Karel Van Eetvelt, administrateur délégué de l’Unizo. « Mais il faut commencer par combattre la cause du problème, pas les symptômes. Il faut donc d’abord une forte baisse des frais salariaux, une réduction des impôts et beaucoup plus de flexibilité. Alors seulement une caisse blanche pourrait être mise en place pour lutter contre la fraude. »


Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) lui aussi s’oppose à ce projet :  « Cette proposition fait preuve d’un manque de confiance total envers tous ceux qui entreprennent quelque chose dans notre pays. Comme si tous les indépendants et PME étaient des fraudeurs », s’indigne Christine Mattheeuws, présidente du SNI « Tommelein tient-il absolument à saper l’entreprenariat en Belgique ? »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon ne peut revendiquer la promesse de livraison dès le lendemain

13/08/2018

L'Autorité de la publicité britannique estime qu'Amazon doit supprimer sa garantie de livraison dès le lendemain à ses membres Prime. Cette promesse est jugée trompeuse, car lors des jours de fêtes l'an dernier bon nombre de commandes ont été livrées avec retard.

Decathlon acquiert l'enseigne de sport suisse Athleticum

09/08/2018

Decathlon reprend l'enseigne de sport suisse Athleticum. Le vendeur, le holding suisse Maus Frères, obtient une participation minoritaire dans Decathlon Suisse. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Excellent semestre pour Rakuten

09/08/2018

Le géant japonais du e-commerce Rakuten, n° 5 mondial en termes de volume d'affaires, a vu bondir tant son CA que son bénéfice au cours des six derniers mois. Par ailleurs le groupe prépare une profonde réorganisation de sa structure pour plus de flexibilité.

A peine 2% des utilisateurs d'Amazon Alexa ont déjà effectué un achat vocal

07/08/2018

Aux Etats-Unis à peine 2% de tous les propriétaires d'une enceinte connectée Amazon Echo ont déjà effectué un achat vocal. Beaucoup ont essayé, mais ont ensuite décroché. La technologie est-elle sans intérêt ou n'est-elle pas encore au point?

Le magazine lifestyle PopSugar opte pour les ventes par SMS, avec succès

07/08/2018

A l'ère de la technologie vocale et de la reconnaissance faciale, certains optent encore pour des méthodes plus simples : le magazine lifestyle PopSugar propose des ventes par SMS via son service 'Must Have It' qui d'ici fin 2018 devrait compter 20.000 membres.

Alibaba débarque à Liège via un sous-traitant

06/08/2018

4PX, un prestataire de services logistiques, qui travaille pour Alibaba, a fondé une filiale belge à Liège. Le développement d'un hub logistique européen envisagé par l'e-tailer chinois semble donc se concrétiser.