Artis-Historia fait son comeback | RetailDetail

Artis-Historia fait son comeback

Artis-Historia fait son comeback

Les points à découper, les images à collectionner et à coller dans des livres : les fans pourront à nouveau s’y adonner à cœur joie dès la fin de cette année.  Dix ans après la faillite d’Artis-Historia, le concept renaît de ses cendres.

« Dès la période des fêtes »

« Tout ce qui est rétro et nostalgique, marche bien. Songez à l’engouement pour les albums Panini », explique Philip Gielkens de Concrea, la maison d’édition propriétaire du nom et du concept Artis Historia.


Gielkens prévoit le lancement du nouveau Artis-Historia pour la période des fêtes :  « Nous sommes en pleines négociations avec de grandes entreprises et chaînes de magasins belges. Nous sommes convaincus que d’ici peu les enfants, parents et grands-parents collectionneront à nouveau les points Artis-Historia. Nous commencerons en septembre pour être fin prêts pour la période des fêtes. »


Tout comme Panini qui adopte de nouvelles technologies – l’entreprise qui publie les autocollants de foot a lancé une application permettant aux fans de gérer leur collection –, Artis Historia aussi aura un volet  numérique, « que nous  dévoilerons d’ici quelques mois », confie Gielkens.


Comeback après 10 ans d’absence

Entre 1974 et 2004 des millions de Belges ont découpé des points dans des emballages de spaghetti, de café ou encore de produits à lessiver, afin de les échanger pour des images à coller dans des livres d’art, d’histoire, de voyages et autres. Toutefois au début des années 2000 le concept s’essouffle et fini par ne plus être rentable : en 2004 les points, images et livres  disparaîtront définitivement de la scène.


« Lorsqu’Artis-Historia a arrêté ses activités, 1,25 millions de ménages épargnaient encore des points. C’est gigantesque ! A présent nous voulons faire renaître cette époque », conclut Philippe Gielkens. Reste à voir si dix ans après, le concept connaîtra le même succès …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon ne peut revendiquer la promesse de livraison dès le lendemain

13/08/2018

L'Autorité de la publicité britannique estime qu'Amazon doit supprimer sa garantie de livraison dès le lendemain à ses membres Prime. Cette promesse est jugée trompeuse, car lors des jours de fêtes l'an dernier bon nombre de commandes ont été livrées avec retard.

Decathlon acquiert l'enseigne de sport suisse Athleticum

09/08/2018

Decathlon reprend l'enseigne de sport suisse Athleticum. Le vendeur, le holding suisse Maus Frères, obtient une participation minoritaire dans Decathlon Suisse. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Excellent semestre pour Rakuten

09/08/2018

Le géant japonais du e-commerce Rakuten, n° 5 mondial en termes de volume d'affaires, a vu bondir tant son CA que son bénéfice au cours des six derniers mois. Par ailleurs le groupe prépare une profonde réorganisation de sa structure pour plus de flexibilité.

A peine 2% des utilisateurs d'Amazon Alexa ont déjà effectué un achat vocal

07/08/2018

Aux Etats-Unis à peine 2% de tous les propriétaires d'une enceinte connectée Amazon Echo ont déjà effectué un achat vocal. Beaucoup ont essayé, mais ont ensuite décroché. La technologie est-elle sans intérêt ou n'est-elle pas encore au point?

Le magazine lifestyle PopSugar opte pour les ventes par SMS, avec succès

07/08/2018

A l'ère de la technologie vocale et de la reconnaissance faciale, certains optent encore pour des méthodes plus simples : le magazine lifestyle PopSugar propose des ventes par SMS via son service 'Must Have It' qui d'ici fin 2018 devrait compter 20.000 membres.

Alibaba débarque à Liège via un sous-traitant

06/08/2018

4PX, un prestataire de services logistiques, qui travaille pour Alibaba, a fondé une filiale belge à Liège. Le développement d'un hub logistique européen envisagé par l'e-tailer chinois semble donc se concrétiser.