Bénéfice HEMA en baisse de près de moitié | RetailDetail

Bénéfice HEMA en baisse de près de moitié

Bénéfice HEMA en baisse de près de moitié

Durant l’année comptable 2012, la chaîne de magasins HEMA a réalisé un bénéfice net de 6,4 millions d’euros.  Ce qui représente une forte baisse par rapport aux 11,4 millions enregistrés par la chaîne néerlandaise en 2011.  Le chiffre d’affaires a augmenté de 0,3 pour cent, pour atteindre 1,153 milliard d’euros.

Confiance des consommateurs en baisse, tva en hausse

L’année dernière, HEMA a fortement ressenti la crise : « Malgré le climat économique pesant, la forte baisse de la confiance des consommateurs et la hausse de la TVA aux Pays-Bas, HEMA a réussi à réaliser un bénéfice net en 2012 », précise le groupe.


Bien que ce bénéfice net n’atteigne que la moitié de celui de l’année dernière, le dirigeant Ronald van Zetten affirme quand même être satisfait des chiffres : « Je suis heureux de pouvoir vous annoncer que, malgré une année économique difficile, nous avons obtenu de bons résultats. A la fin de l’année comptable 2012, nous avions 638 magasins, dont 517 aux Pays-Bas et 121 en dehors du pays. En 2012, nous avons ouvert notre 500ième magasin et plus tard dans l’année deux stand-alone beautyshops à Amsterdam et Haarlem. »


On constate que les consommateurs limitent leurs dépenses, particulièrement en ce qui concerne les produits de décoration, comme les rideaux. Par contre, la nourriture se maintient, surtout dans nos propres restaurants où le petit-déjeuner à 1 euro et le tout récent goûter (café ou thé avec gâteau également pour le prix d’un euro) connaissent un franc succès.

 

Les vêtements ‘quotidiens’ attirent également le client, comme les T-shirts, les chaussettes et les sous-vêtements qui se vendent très bien, affirme HEMA.

 

« Pas de fin de crise en 2013 »

« En 2012, les conditions de marché étaient à nouveau prometteuses et selon les prévisions, la crise ne sera pas encore terminée en 2013 », prévoit le dirigeant Ronald van Zetten.


Mais il est convaincu que HEMA saura se maintenir face à la crise, « Les consommateurs auront encore plus besoin d’un magasin de confiance qui continue de les surprendre.  Un magasin où les collaborateurs sont disponibles pour le client et qui propose des produits exclusifs de bonne qualité et à petits prix. Ainsi, nous essayons d’égayer et de faciliter la vie quotidienne de nos clients, jour après jour. »

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.