Bénéfice HEMA en baisse de près de moitié

Bénéfice HEMA en baisse de près de moitié

Durant l’année comptable 2012, la chaîne de magasins HEMA a réalisé un bénéfice net de 6,4 millions d’euros.  Ce qui représente une forte baisse par rapport aux 11,4 millions enregistrés par la chaîne néerlandaise en 2011.  Le chiffre d’affaires a augmenté de 0,3 pour cent, pour atteindre 1,153 milliard d’euros.

Confiance des consommateurs en baisse, tva en hausse

L’année dernière, HEMA a fortement ressenti la crise : « Malgré le climat économique pesant, la forte baisse de la confiance des consommateurs et la hausse de la TVA aux Pays-Bas, HEMA a réussi à réaliser un bénéfice net en 2012 », précise le groupe.


Bien que ce bénéfice net n’atteigne que la moitié de celui de l’année dernière, le dirigeant Ronald van Zetten affirme quand même être satisfait des chiffres : « Je suis heureux de pouvoir vous annoncer que, malgré une année économique difficile, nous avons obtenu de bons résultats. A la fin de l’année comptable 2012, nous avions 638 magasins, dont 517 aux Pays-Bas et 121 en dehors du pays. En 2012, nous avons ouvert notre 500ième magasin et plus tard dans l’année deux stand-alone beautyshops à Amsterdam et Haarlem. »


On constate que les consommateurs limitent leurs dépenses, particulièrement en ce qui concerne les produits de décoration, comme les rideaux. Par contre, la nourriture se maintient, surtout dans nos propres restaurants où le petit-déjeuner à 1 euro et le tout récent goûter (café ou thé avec gâteau également pour le prix d’un euro) connaissent un franc succès.

 

Les vêtements ‘quotidiens’ attirent également le client, comme les T-shirts, les chaussettes et les sous-vêtements qui se vendent très bien, affirme HEMA.

 

« Pas de fin de crise en 2013 »

« En 2012, les conditions de marché étaient à nouveau prometteuses et selon les prévisions, la crise ne sera pas encore terminée en 2013 », prévoit le dirigeant Ronald van Zetten.


Mais il est convaincu que HEMA saura se maintenir face à la crise, « Les consommateurs auront encore plus besoin d’un magasin de confiance qui continue de les surprendre.  Un magasin où les collaborateurs sont disponibles pour le client et qui propose des produits exclusifs de bonne qualité et à petits prix. Ainsi, nous essayons d’égayer et de faciliter la vie quotidienne de nos clients, jour après jour. »

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top