Billabong refait surface | RetailDetail

Billabong refait surface

Billabong refait surface

Durant la 1ère moitié de son exercice 2014/2015 Billabong a réalisé un bénéfice net de 25,7 millions de dollars australiens (18 millions d’euros). C’est la première fois depuis 3 ans que la marque de surf australienne affiche des résultats positifs.

Billabong renaît de ses cendres

Ces dernières années Billabong a traversé des eaux houleuses : l’entreprise avait perdu le contact avec ses clients, d’où une baisse du chiffre d’affaires et l’accumulation de pertes. Une situation qui a entraîné plusieurs changements au niveau du management et quelques reprises ratées.


Après une profonde réorganisation, Billabong semble à nouveau remonter la pente : durant la première moitié de l’exercice en cours Billabong est parvenu a généré un petit bénéfice, alors qu’au cours de cette même période un an plus tôt la marque essuyait une perte de 126,3 millions de dollars (environ 90 millions d’euros).


De plus grâce à une recapitalisation, l’endettement net a pu être réduit de 175 millions de dollars fin 2013 à 56,7 millions de dollars fin 2014 (de 120 à 40 millions d’euros).


Au niveau commercial il reste des progrès à faire

Toutefois il reste du pain sur la planche, admet le CEO Neil Fiske, car le bénéfice s’explique en grande partie par la baisse des coûts. Mais commercialement parlant il y a encore des progrès à faire, car le chiffre d’affaires au cours de la première moitié de l’exercice a chuté de 667 à 537,5 millions de dollars (465 à 375 millions d’euros). Pour les activités poursuivies on observe un recul de 524,6 à 522,1 millions de dollars (365 à 363 millions d’euros).


L’un des objectifs de la chaîne est d’améliorer sa stratégie online : « Ces dernières années nous avons trop peu investi dans ce domaine », estime Fiske. Aujourd’hui la plate-forme online de Billabong est entièrement sous son contrôle. « Cela nous permettra de miser pleinement sur l’omnichannel, à commencer par l’Australie. »


Par ailleurs six marques en vente via des magasins multimarques australiens seront remplacées par une marque unique, de façon à renforcer l’impact commercial.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Voici les nominés pour le ‘bpost Omnichannel Award 2018’

20/02/2018

Le jury a fait son choix parmi la long list de candidats : JBC, Sissy-Boy et ZEB concourront pour le ‘bpost Omnichannel Award 2018’, qui sera décerné le 1er mars. A vos votes !

Amazon recrute 2.000 travailleurs en France

15/02/2018

La branche française du géant américain du e-commerce Amazon cherche à embaucher 2.000 personnes afin de soutenir sa croissance. Amazon.fr est le webshop le plus populaire non seulement en France, mais également dans notre pays.

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

15/02/2018

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Passation de pouvoir chez BIC sur fond de rentabilité en baisse

15/02/2018

Changements au sein du management de Bic, le spécialiste français des produits jetables : l’actuel PDG Bruno Bich passe le flambeau à son fils Gonzalve (39 ans), qui aura la lourde tâche de restaurer la rentabilité du groupe.

Back to top