Black Friday s'annonce prometteur

Black Friday s'annonce prometteur

Ce vendredi 27 novembre est synonyme de Black Friday pour les accros du shopping américains. Même si le phénomène arrive tout doucement chez nous, c’est surtout aux Etats-Unis qu’il est question d’un jour de grande affluence. 

 

Contexte économique prometteur

Les retailers américains peuvent se préparer à une période de fin d’année prometteuse qui, selon les traditions, débute le jour du Black Friday.  « La reprise économique, le chômage en baisse et la confiance des consommateurs qui est en hausse, laissent présager d’importants chiffres d’affaires cette année », selon une analyse de Zacks Investment Research.

 

Selon des mesures de Thomas Reuters/University of Michigan, la confiance des consommateurs s’élèverait à 93,1 points en octobre dernier.  Ce chiffre représente non seulement une progression par rapport au mois dernier (90 points), il est également plus élevé que le consensus général (qui tablait sur 91,2 points).

 

Selon le bureau d’études de marché eMarketer, les ventes de fin d’année – les Américains parlent de ‘holiday sales’ – atteindraient les 885,7 milliards de dollars (environ 832,73 milliards d’euros) au mois de novembre et décembre.  Ceci représente une hausse de 5,7% par rapport à la même période de l’année dernière, et une amélioration quant aux prévisions qui étaient de +3,2%.

 
La National Retail Federation, la principale fédération du commerce américaine, est légèrement plus prudente : elle table sur une croissance de 3,7%, avec un chiffre d’affaires de 630,5 milliards de dollars (sans compter les voitures, les carburants et les restaurants).  En euros, ce montant s’élève à 592,79 milliards d’euros.  Ainsi, la croissance serait effectivement un peu moins élevée que celle de l’année dernière – lorsque le chiffre d’affaires avait augmenté de 4,1% - mais elle représenterait quand même encore le double que la moyenne des dix dernières années qui s’élève à +2,5%.

 

La NRF prévoit quand même une forte croissance des activités en ligne en cette période de fin d’année : la vente par internet devrait progresser de 6 à 8% en novembre et en décembre, à 105 milliards de dollars, ou près de 98,72 milliards d’euros.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top