BNP Paribas Fortis veut rompre le monopole de Wordline

BNP Paribas Fortis veut rompre le monopole de Wordline

BNP Paribas Fortis s’est associé à la société suisse Six Payment Services pour le lancement d’une nouvelle solution de paiement avec Bancontact/Mister Cash, en vue de concurrencer Worldline qui jusqu’à présent détient le monopole.

Casser le monopole de Worldline

« BNP Paribas Fortis casse le monopole de Wordline », lit-on dans L’Echo. « C’est une bonne chose pour les commerçants, qui seront désormais moins dépendants du monopole de Wordline (ex-Banksys) pour les paiements avec Bancontact/Mister Cash », rapporte le journal.


« La banque propose ses propres terminaux et tous les services de gestion des transactions, notamment un relevé journalier de toutes les transactions du magasin. Une seule condition : le commerçant devra être détenteur d’un compte à la banque. »


Peter Pollaert, responsable du département Cash Management de BNP Paribas Fortis,  promet aux commerçants des prix attrayants « sans être des prix discount. Proportionnellement l’offre sera la plus avantageuse pour les petits commerçants. »


180.000 commerçants dans 33 pays

Le suisse Six Payment Services, qui se charge de la partie technique du projet, n’est pas un inconnu dans le monde du paiement. L’entreprise est déjà active dans 33 pays et auprès de 180.000 commerçants. « L’énorme réseau d’agences de BNP Paribas Fortis représente pour nous une excellente voie d’accès vers les commerçants belges », précise Luc Holper de Six Payment Services.


Pour le consommateur rien ne devrait changer. Les terminaux de paiement de Six sont comparables aux terminaux actuels aux caisses et accepteront tant les cartes de débit Bancontact/Mister Cash que les cartes de crédit courantes.

 

Tags: