Bpost candidat à la reprise d’AMP, propriétaire de Press Shop

Bpost candidat à la reprise d’AMP, propriétaire de Press Shop

L’entreprise postale bpost a manifesté son intérêt pour la reprise d’AMP, la filiale belge du groupe de médias français Lagardère. Les Français souhaitent finaliser la vente fin de cette année.

Accès à quelque 6.000 points de vente …

Bpost est l’un des principaux candidats à la reprise du distributeur de journaux et de magazines AMP, écrit le journal De Tijd sur base de plusieurs sources. Actuellement AMP est la propriété du groupe de médias français Lagardère, qui cet automne à mis en vente ses activités belges de distribution de presse et de retail.


En Belgique AMP fournit des journaux et des magazines aux librairies, aux centres commerciaux, aux hôpitaux et aux supermarchés. En outre la filiale de Lagardère exploite environ 250 points de vente Press Shop et Relay dans les gares, les stations de métro et les aéroports.  Ce qui porte le nombre total de points de vente à environ 6.000. Quotidiennement AMP distribue plus de 700.000 magazines (325 titres) et 550.000 journaux (175 titres), soit une part de marché de 90%.


Mais bpost et AMP ont beau être concurrents, parfois ils collaborent : ainsi une quarantaine de Press Shops servent de points poste (photo).


… et au marché en pleine croissance des colis

La candidature de bpost serait également liée à son intérêt pour le service de livraison de colis Kariboo, toujours selon De Tijd. Depuis qu’AMP a fondé ce service en mai 2014, le réseau comprend déjà quelque 700 'Kariboo-spots', des points de retrait dans des magasins de presse, où tant les entreprises que les particuliers peuvent retirer leurs colis.


Suite à la baisse continue du volume de courrier, les entreprises postales se focalisent de plus en plus sur le marché des colis, qui grâce au e-commerce est en plein boom. Actuellement bpost dispose de 1.300 bureaux de poste et points poste – dont une quarantaine de Press Shops – et a distribué 13,5% de colis nationaux en plus durant le précédent trimestre, la plus forte croissance jamais enregistrée par l’entreprise.


Toutefois la concurrence sur ce terrain est féroce. Ainsi DHL vise un réseau de 1.600 points de retrait (actuellement ils sont 600) dans notre pays, UPS a repris récemment les 1.000 points de retrait Kiala et DPD a annoncé son intention d’augmenter le nombre de ses points de retrait de 500 à 1.400.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top