Bruxelles 15ième destination européenne du shopping

Bruxelles 15ième  destination européenne du shopping

brusselwinkelstraatAvec un score de 56,8/100 Bruxelles se place en 15ième  position du « Globe Shopper City Index », une liste de 33 villes commerciales européennes, classées sur base de 22 critères et subdivisés en 5 catégories (offre des magasins, prix, confort, hôtels & transports et culture & climat).

 

Bruxelles est la seule ville belge figurant sur la liste.  Londres y détient la première place et est donc considérée comme la ville la plus attrayante pour faire du shopping.

 

Mauvais scores pour les heures d’ouverture en semaine

Bruxelles obtient de bons scores dans la catégorie Culture & Climat grâce aux sites classés au patrimoine mondial et est relativement bon marché (en comparaison avec d’autres villes sur la liste). Suite aux heures d’ouverture limitées des magasins bruxellois, la capitale belge  est mal cotée dans la catégorie ‘Confort’ et termine ainsi à une place médiane dans le classement.

Les  favoris habituels en tête du classement

Comme prévu, les « grandes métropoles commerciales » figurent en tête du classement : Londres avec un score de 67,3/100 trône sur la première marche du podium, suivi de près par Madrid et Barcelone avec 67,1/100. Paris (65,5/100) et Rome (62,9/100) complètent le top 5. Parmi les places d’honneur, des villes moins attendues comme Berlin, Lisbonne, Amsterdam, Prague et Budapest.

 

Tout au bas du classement : Genève (41/100), Oslo (43,1/100) et Belgrade (43,6/100). Genève et Oslo sont très mal cotés au niveau des prix et la capitale serbe obtient de mauvais résultats pour toutes les autres catégories. Helsinki et Saint-Pétersbourg sont les deux autres villes busées pour l’examen (respectivement 48,2 et 49,1/100). Si votre favori personnel n’a pas encore été mentionné, la liste complète figure au bas de cet article.

 

« Cet indice est conçu comme un outil de prospective pour les distributeurs et les marques, mais aussi comme un outil pour les internautes, qui pourront l’utiliser en ligne pour rechercher leur destination idéale de shopping en fonction de leurs attentes » déclare Per Setterberg, CEO de Global Blue site web spécialisé dans les voyages-shopping. « Les conclusions démontrent  qu’un juste équilibre entre le confort, l’accessibilité et les prix est essentielle pour le touriste-shopper international. »

Liste complète

 

1. Londres (67,3)
2. Madrid (67,1)
2. Barcelone (67,1)
4. Paris(65,5)
5. Rome (62,9)
6. Berljn (62,3)
7. Lisbonne (61,6)
8. Amsterdam (61,3)
9. Prague (59,7)
10. Budapest (59,6)
11. Milan (59,3)
12. Vienne (59,1)
13. Istanbul (58,4)
14. Dublin (57,6)
15. Bruxelles (56,8)
16. Athène (56,2)
17. Munich (55,5)
18. Copenhague (54,1)
19. Moscou (53,9)
20. Stockholm (53,4)
20. Hambourg (53,4)
22. Lyon (53,3)
23. Bratislava (52,3)
24. Sofia (52,2)
24. Bucarest (52,2)
26. Kiev (51,4)
27. Edimbourg (51,4)
28. Varsovie (50,9)
29. Saint-Pétersbourg (49,1)
30. Helsinki (48,2)
31. Belgrade (43,6)
32. Oslo (43,1)
33. Genève (41,0)

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

brusselwinkelstraatAvec un score de 56,8/100 Bruxelles se place en 15ième  position du « Globe Shopper City Index », une liste de 33 villes commerciales européennes, classées sur base de 22 critères et subdivisés en 5 catégories (offre des magasins, prix, confort, hôtels & transports et culture & climat).

 

Bruxelles est la seule ville belge figurant sur la liste.  Londres y détient la première place et est donc considérée comme la ville la plus attrayante pour faire du shopping.

 

Mauvais scores pour les heures d’ouverture en semaine

Bruxelles obtient de bons scores dans la catégorie Culture & Climat grâce aux sites classés au patrimoine mondial et est relativement bon marché (en comparaison avec d’autres villes sur la liste). Suite aux heures d’ouverture limitées des magasins bruxellois, la capitale belge  est mal cotée dans la catégorie ‘Confort’ et termine ainsi à une place médiane dans le classement.

Les  favoris habituels en tête du classement

Comme prévu, les « grandes métropoles commerciales » figurent en tête du classement : Londres avec un score de 67,3/100 trône sur la première marche du podium, suivi de près par Madrid et Barcelone avec 67,1/100. Paris (65,5/100) et Rome (62,9/100) complètent le top 5. Parmi les places d’honneur, des villes moins attendues comme Berlin, Lisbonne, Amsterdam, Prague et Budapest.

 

Tout au bas du classement : Genève (41/100), Oslo (43,1/100) et Belgrade (43,6/100). Genève et Oslo sont très mal cotés au niveau des prix et la capitale serbe obtient de mauvais résultats pour toutes les autres catégories. Helsinki et Saint-Pétersbourg sont les deux autres villes busées pour l’examen (respectivement 48,2 et 49,1/100). Si votre favori personnel n’a pas encore été mentionné, la liste complète figure au bas de cet article.

 

« Cet indice est conçu comme un outil de prospective pour les distributeurs et les marques, mais aussi comme un outil pour les internautes, qui pourront l’utiliser en ligne pour rechercher leur destination idéale de shopping en fonction de leurs attentes » déclare Per Setterberg, CEO de Global Blue site web spécialisé dans les voyages-shopping. « Les conclusions démontrent  qu’un juste équilibre entre le confort, l’accessibilité et les prix est essentielle pour le touriste-shopper international. »

Liste complète

 

1. Londres (67,3)
2. Madrid (67,1)
2. Barcelone (67,1)
4. Paris(65,5)
5. Rome (62,9)
6. Berljn (62,3)
7. Lisbonne (61,6)
8. Amsterdam (61,3)
9. Prague (59,7)
10. Budapest (59,6)
11. Milan (59,3)
12. Vienne (59,1)
13. Istanbul (58,4)
14. Dublin (57,6)
15. Bruxelles (56,8)
16. Athène (56,2)
17. Munich (55,5)
18. Copenhague (54,1)
19. Moscou (53,9)
20. Stockholm (53,4)
20. Hambourg (53,4)
22. Lyon (53,3)
23. Bratislava (52,3)
24. Sofia (52,2)
24. Bucarest (52,2)
26. Kiev (51,4)
27. Edimbourg (51,4)
28. Varsovie (50,9)
29. Saint-Pétersbourg (49,1)
30. Helsinki (48,2)
31. Belgrade (43,6)
32. Oslo (43,1)
33. Genève (41,0)

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publi) Quelqu’un qui recherche un emploi intéressant et varié peut en trouver un dans un lieu aussi proche que surprenant : la salle de bains. Un travail dans ce secteur apporte de grandes satisfactions et vous offre toute la latitude nécessaire pour déployer vos talents. Tout dépend évidemment aussi de l’entreprise dans laquelle vous entrez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Philip Morris a vu ses ventes de cigarettes reculer de plus d’un dixième

20/04/2017

Par rapport à l’année dernière, le géant du tabac Philip Morris, qui chapeaute des marques comme Marlboro, L&M et Chesterfield, a vu ses ventes baisser de près de 11,5% lors du dernier trimestre.  Le CA a chuté de 1,4%, le bénéfice a progressé de 4%.

Colruyt investit 42 millions d’euros dans Bio-Planet et Dreambaby

20/04/2017

Colruyt Group a décidé d’injecter 42 millions d’euros de capital frais dans son enseigne de supermarchés Bio-Planet et dans sa chaîne de magasins pour bébés Dreambaby. Les deux chaînes ne sont toujours pas rentables, malgré leur forte expansion.

Back to top