BTS Travel Experts veut redynamiser le secteur du voyage | RetailDetail

BTS Travel Experts veut redynamiser le secteur du voyage

BTS Travel Experts veut redynamiser le secteur du voyage

Le voyagiste belge BTS Travel Experts cherche à réinventer le secteur du voyage. Comment ? En remplaçant les agences de voyages classiques par des ‘travels experts’ personnels, des agents indépendants travaillant à domicile et connaissant à fond leurs clients.

Réseau à domicile

« Le secteur du voyage est en pleine mutation. Nous devons donc évoluer dans le même sens et adapter notre modèle d’entreprise. Tout comme dans le retail », souligne le fondateur Mickey Creyf. Entre 2000 et 2012 le nombre d’agences de voyages, notamment aux USA et au Royaume-Uni, a considérablement diminué. En revanche, on y constate une énorme croissance de ce qu’on appelle les ‘home-based travel agents’. »


C’est précisément ce concept que Creyf a lancé en Belgique avec Travel Experts. Ce concept à domicile est aujourd’hui permis, suite au changement du décret relatif au secteur en 2007, stipulant que les agences de voyages ne sont plus obligées d’avoir des bureaux.


Actuellement Travel Experts opère avec 65 indépendants, qui chacun gère un réseau de clients depuis leur domicile. « Les marges dans le secteur du voyage sont serrées. La question est de savoir comment assurer la rentabilité ? La réponse : travailler avec des agents indépendants. Chez Travel Experts 70% de la marge revient au ‘travel expert’ lui-même. »


Son propre client est roi

Selon Creyf, la conversion dans une agence traditionnelle est inférieure à 55%, alors que chez Travel Experts ce pourcentage est bien plus élevé. « Concocter un beau voyage ne suffit plus, c’est standard. Nous devons aller plus loin. Un indépendant fera tout ce qu’il peut pour satisfaire son client, car c’est son propre client », explique Creyf.


« Lorsque dans un ménage l’homme et la femme travaillent, quand peuvent-ils encore trouver le temps de passer à l’agence de voyages ? Les heures d’ouverture des agences ne suffisent plus. Aujourd’hui en tant qu’agent de voyages il faut se plier aux désirs du client. Cela signifie donc qu’il faut être joignable en cas de problèmes et connaître à fond son client. »


« Nous constituons un dossier pour chaque client, de façon à ce que le ‘travel expert’ sache précisément ce qui intéresse le client et ce qui peut donc lui être proposé », précise Creyf. « A l’avenir nous allons mettre davantage encore l’accent sur le client et l’expérience client, pendant et après le voyage. Il y a là encore de nombreuses opportunités innovantes à saisir. »

 

Croissance annuelle de 30%

« Google a considérablement changé notre vie. Ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Les gens effectuent des recherches sur internet, mais la réservation online n’est pas toujours meilleur marché. Nous avons une structure de coûts très stricte et travaillons avec des agents locaux. Une fois que le client a goûté à notre service ultra personnalisé, il reste fidèle », poursuit Creyf.


Actuellement Travel Experts réalise une croissance annuelle de 30%, mais selon le fondateur l’entreprise pourrait passer à la vitesse supérieure si l’équipe continue à s’agrandir. « De nombreux experts ont démarré l’année dernière. La première année est souvent difficile pour ces débutants, mais à présent ils vont tourner à plein régime. De nombreuses agences de voyages vont fermer leurs portes et pour les collaborateurs ce concept est une belle alternative. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top