Carrefour condamné à verser une lourde indemnisation à Intermarché

Carrefour condamné à verser une lourde indemnisation à Intermarché

Carrefour a été condamné par le tribunal de commerce de Paris à verser une indemnisation de 800.000 euros à son concurrent Intermarché, pour « publicité comparative dénigrante et trompeuse ». Pourtant Carrefour visait avant tout E.Leclerc.

Guerre des prix à la télévision

Début 2013 Carrefour France a diffusé des spots publicitaires télévisés, dans lesquels le distributeur comparait ses prix à ceux de ses proches concurrents. La campagne était une réponse directe au site web QuiEstLeMoinsCher.com, lancé un plus tôt par E.Leclerc – avec qui Carrefour est en compétition pour la place de leader du marché – et selon lequel Carrefour semblait systématiquement plus cher qu’E.Leclerc.


En lançant cette contre-offensive le tout nouveau PDG Georges Plassat avait voulu d’emblée mettre les points sur les i … au grand mécontentement d’un autre concurrent, Intermarché, qui d’après la publicité comparative de Carrefour était de 9,8 à 12,4% plus cher. Après quoi Intermarché a exigé de pouvoir examiner la méthodologie et a finalement assigné Carrefour en justice pour « publicité dénigrante et trompeuse. »

 

« Non-respect de la législation en matière de publicité comparative »

Le tribunal de commerce de Paris vient maintenant de condamner Carrefour à verser une indemnisation de 800.000 euros, pour non-respect du code de la consommation et en particulier la réglementation relative à la publicité comparative.


Pourtant auparavant d’autres juges avaient estimé que les comparaisons de prix – même si celles-ci se limitent à un nombre restreint de produits et de magasins – étaient acceptables, or cette fois le tribunal de commerce de Paris a jugé que Carrefour avait dépassé les bornes. Carrefour France a la possibilité de faire appel de ce jugement.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Hema renoue enfin avec les bénéfices

07/12/2017

Hema peut s’estimer satisfait de ses résultats : après avoir déjà réduit sa perte nette durant les précédents trimestres, la chaîne néerlandaise est enfin parvenue à générer un bénéfice net au troisième trimestre.

Forte hausse des vols à l’étalage à la tombée de la nuit

07/12/2017

Durant les mois sombres de l’année le nombre de vols à l’étalage à la tombée de la nuit est supérieur d’environ 13% par rapport aux mois où l’heure d’été est en vigueur. Les commerçants demandent une présence accrue de la police durant cette période.

Lourde perte pour Hudson’s Bay au 3ème trimestre

07/12/2017

Le troisième trimestre de 2017 s’est avéré décevant pour Hudson’s Bay : la chaîne de grands magasins canadienne a subi  une lourde perte une fois de plus et a vu son chiffre d’affaires reculer par rapport à l’an dernier.

Hema ouvre son premier flagship store belge selon le concept international

06/12/2017

Ce mercredi 6 décembre l’enseigne néerlandaise Hema a ouvert son premier flagship store belge selon la formule internationale à la Place de la Monnaie à Bruxelles. Fin de cette semaine un magasin de ce type ouvrira également à Anvers.

Les spots ‘compte à rebours’ : une nouvelle tendance publicitaire ?

05/12/2017

L’e-tailer de luxe Yoox lance un nouveau type de publicité sur YouTube : des spots flash, valables durant 15 secondes seulement. Pas le temps d’hésiter pour cliquer, sinon trop tard ! La campagne publicitaire sera diffusée jusqu’à mi-décembre.

Back to top