Carrefour condamné à verser une lourde indemnisation à Intermarché

Carrefour condamné à verser une lourde indemnisation à Intermarché

Carrefour a été condamné par le tribunal de commerce de Paris à verser une indemnisation de 800.000 euros à son concurrent Intermarché, pour « publicité comparative dénigrante et trompeuse ». Pourtant Carrefour visait avant tout E.Leclerc.

Guerre des prix à la télévision

Début 2013 Carrefour France a diffusé des spots publicitaires télévisés, dans lesquels le distributeur comparait ses prix à ceux de ses proches concurrents. La campagne était une réponse directe au site web QuiEstLeMoinsCher.com, lancé un plus tôt par E.Leclerc – avec qui Carrefour est en compétition pour la place de leader du marché – et selon lequel Carrefour semblait systématiquement plus cher qu’E.Leclerc.


En lançant cette contre-offensive le tout nouveau PDG Georges Plassat avait voulu d’emblée mettre les points sur les i … au grand mécontentement d’un autre concurrent, Intermarché, qui d’après la publicité comparative de Carrefour était de 9,8 à 12,4% plus cher. Après quoi Intermarché a exigé de pouvoir examiner la méthodologie et a finalement assigné Carrefour en justice pour « publicité dénigrante et trompeuse. »

 

« Non-respect de la législation en matière de publicité comparative »

Le tribunal de commerce de Paris vient maintenant de condamner Carrefour à verser une indemnisation de 800.000 euros, pour non-respect du code de la consommation et en particulier la réglementation relative à la publicité comparative.


Pourtant auparavant d’autres juges avaient estimé que les comparaisons de prix – même si celles-ci se limitent à un nombre restreint de produits et de magasins – étaient acceptables, or cette fois le tribunal de commerce de Paris a jugé que Carrefour avait dépassé les bornes. Carrefour France a la possibilité de faire appel de ce jugement.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top