Carrefour condamné à verser une lourde indemnisation à Intermarché

Carrefour condamné à verser une lourde indemnisation à Intermarché

Carrefour a été condamné par le tribunal de commerce de Paris à verser une indemnisation de 800.000 euros à son concurrent Intermarché, pour « publicité comparative dénigrante et trompeuse ». Pourtant Carrefour visait avant tout E.Leclerc.

Guerre des prix à la télévision

Début 2013 Carrefour France a diffusé des spots publicitaires télévisés, dans lesquels le distributeur comparait ses prix à ceux de ses proches concurrents. La campagne était une réponse directe au site web QuiEstLeMoinsCher.com, lancé un plus tôt par E.Leclerc – avec qui Carrefour est en compétition pour la place de leader du marché – et selon lequel Carrefour semblait systématiquement plus cher qu’E.Leclerc.


En lançant cette contre-offensive le tout nouveau PDG Georges Plassat avait voulu d’emblée mettre les points sur les i … au grand mécontentement d’un autre concurrent, Intermarché, qui d’après la publicité comparative de Carrefour était de 9,8 à 12,4% plus cher. Après quoi Intermarché a exigé de pouvoir examiner la méthodologie et a finalement assigné Carrefour en justice pour « publicité dénigrante et trompeuse. »

 

« Non-respect de la législation en matière de publicité comparative »

Le tribunal de commerce de Paris vient maintenant de condamner Carrefour à verser une indemnisation de 800.000 euros, pour non-respect du code de la consommation et en particulier la réglementation relative à la publicité comparative.


Pourtant auparavant d’autres juges avaient estimé que les comparaisons de prix – même si celles-ci se limitent à un nombre restreint de produits et de magasins – étaient acceptables, or cette fois le tribunal de commerce de Paris a jugé que Carrefour avait dépassé les bornes. Carrefour France a la possibilité de faire appel de ce jugement.

 

Tags: