Carrefour teste le robot Pepper dans un de ses magasins près de Paris | RetailDetail

Carrefour teste le robot Pepper dans un de ses magasins près de Paris

Carrefour teste le robot Pepper dans un de ses magasins près de Paris

Le supermarché Carrefour de Claye-Souilly (près de Paris) accueille depuis peu d’étranges individus : il s’agit de quatre exemplaires de Pepper, un robot capable de reconnaître des visages et des émotions.

D’animateur pour enfants à sommelier

Les robots se baladent dans les différents rayons du supermarché et y proposent des animations ludiques. Ils divertissent les enfants avec des jeux tels que Memory et Akinator, se prêtent volontiers à la prise d’un ‘selfie’ ou à un pas de danse, enquêtent sur la satisfaction des clients et fournissent des renseignements concernant la carte de fidélité. A terme ils pourront même être utilisés pour présenter des recettes ou suggérer du vin aux clients.


Pepper est un robot d’une nouvelle espèce, dit humanoïde, capable de reconnaître des visages et d’identifier des émotions, telles que la joie ou le chagrin. « C’est la première fois que nous faisons sortir Pepper du Japon », explique Magali Cubier, directrice marketing  du fabricant  Aldebaran Robotics. « L’objectif principal est de divertir les clients et de tester comment ils réagissent en voyant un robot dans un magasin. »


Déjà en service chez Nescafé au Japon

Dans son pays d’origine, le Japon, la présence de Pepper est déjà très appréciée, notamment dans les banques (le groupe Softbank emploie déjà quelque 300 robots) et dans les points de vente japonais de  Nestlé depuis septembre 2014. Pepper y accueille les clients, les guide au travers du magasin et leur conseille la machine Dolce Gusto la plus appropriée  sur base de leurs préférences. Nestlé Japon estime qu’il y a place pour un millier de robots.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.

Hans Anders franchit le cap des 200 millions d'euros de CA

12/04/2018

 En 2017 la chaîne d'optique néerlandaise Hans Anders a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% à 203,7 millions d'euros. Parallèlement le lunetier annonce son retrait du marché français.