Colruyt et HUB renouvellent leur partenariat

Colruyt et HUB renouvellent leur partenariat

colruytLa faculté d’Economie & Management de la HUB (Ecole Supérieure-Université de Bruxelles) et le groupe de distribution Colruyt ont renouvelé leur partenariat pédagogique.

 

Situation gagnante pour les deux parties

Dans ce deal chacune des deux organisations y gagne : grâce à ce partenariat la faculté arrive à mieux adapter la formation de ses étudiants à la vie d’entreprise, alors que Colruyt est ainsi en première ligne pour le recrutement d’étudiants diplômés compétents. « Grâce à ce contrat nous espérons assurer le recrutement d’étudiants bien formés », explique Koen de Maesschalck, directeur des Ressources Humaines  chez Colruyt.


“Nous organisons de nombreuses initiatives afin d’entretenir et de renforcer le lien entre la faculté et la vie d’entreprise : business seminars, job faires, stages, projet d’études, etc. Grâce à cette collaboration nos étudiants se rendent mieux compte de ce qu’une entreprise de renom comme le groupe Colruyt attend d’un bon candidat et quelles sont les compétences nécessaires afin de construire une carrière solide »,  déclare Greet Raspoet, doyenne de la faculté Economie & Management. Par ailleurs des managers de Colruyt donneront des conférences à la HUB.


C’est la deuxième année consécutive que Colruyt et la HUB – fusion de l’Université Catholique de Bruxelles et un certain nombre d’écoles supérieures – s’associent. Tout comme l’année dernière Colruyt récompensera les meilleures thèses en matière d’entreprise durable des étudiants de la faculté.

 

Pour les écoliers aussi

Dans son programma de recrutement Colruyt ne vise pas uniquement les étudiants issus d’écoles supérieures ou de l’université. Durant le mois d’octobre par exemple un certain nombre d’écoliers de l’enseignement à temps partiel ont été enrôlés dans des magasins Colruyt grâce à un projet de collaboration avec l’école Don Bosco à Hal. Les jeunes peuvent y acquérir une expérience pratique et Colruyt peut ainsi tester leur capacité et leur motivation.

 
Pour les meilleurs d’entre eux, un contrat leur est généralement proposé, car Colruyt « est continuellement à la recherche de candidats compétents ayant eu une bonne formation »,  comme le formule Koen De Maesschalck. Fin de ce mois le groupe organisera deux journées de l’emploi, une à Anvers et une à Louvain.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

colruytLa faculté d’Economie & Management de la HUB (Ecole Supérieure-Université de Bruxelles) et le groupe de distribution Colruyt ont renouvelé leur partenariat pédagogique.

 

Situation gagnante pour les deux parties

Dans ce deal chacune des deux organisations y gagne : grâce à ce partenariat la faculté arrive à mieux adapter la formation de ses étudiants à la vie d’entreprise, alors que Colruyt est ainsi en première ligne pour le recrutement d’étudiants diplômés compétents. « Grâce à ce contrat nous espérons assurer le recrutement d’étudiants bien formés », explique Koen de Maesschalck, directeur des Ressources Humaines  chez Colruyt.


“Nous organisons de nombreuses initiatives afin d’entretenir et de renforcer le lien entre la faculté et la vie d’entreprise : business seminars, job faires, stages, projet d’études, etc. Grâce à cette collaboration nos étudiants se rendent mieux compte de ce qu’une entreprise de renom comme le groupe Colruyt attend d’un bon candidat et quelles sont les compétences nécessaires afin de construire une carrière solide »,  déclare Greet Raspoet, doyenne de la faculté Economie & Management. Par ailleurs des managers de Colruyt donneront des conférences à la HUB.


C’est la deuxième année consécutive que Colruyt et la HUB – fusion de l’Université Catholique de Bruxelles et un certain nombre d’écoles supérieures – s’associent. Tout comme l’année dernière Colruyt récompensera les meilleures thèses en matière d’entreprise durable des étudiants de la faculté.

 

Pour les écoliers aussi

Dans son programma de recrutement Colruyt ne vise pas uniquement les étudiants issus d’écoles supérieures ou de l’université. Durant le mois d’octobre par exemple un certain nombre d’écoliers de l’enseignement à temps partiel ont été enrôlés dans des magasins Colruyt grâce à un projet de collaboration avec l’école Don Bosco à Hal. Les jeunes peuvent y acquérir une expérience pratique et Colruyt peut ainsi tester leur capacité et leur motivation.

 
Pour les meilleurs d’entre eux, un contrat leur est généralement proposé, car Colruyt « est continuellement à la recherche de candidats compétents ayant eu une bonne formation »,  comme le formule Koen De Maesschalck. Fin de ce mois le groupe organisera deux journées de l’emploi, une à Anvers et une à Louvain.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top