Colruyt et HUB renouvellent leur partenariat

Colruyt et HUB renouvellent leur partenariat

colruytLa faculté d’Economie & Management de la HUB (Ecole Supérieure-Université de Bruxelles) et le groupe de distribution Colruyt ont renouvelé leur partenariat pédagogique.

 

Situation gagnante pour les deux parties

Dans ce deal chacune des deux organisations y gagne : grâce à ce partenariat la faculté arrive à mieux adapter la formation de ses étudiants à la vie d’entreprise, alors que Colruyt est ainsi en première ligne pour le recrutement d’étudiants diplômés compétents. « Grâce à ce contrat nous espérons assurer le recrutement d’étudiants bien formés », explique Koen de Maesschalck, directeur des Ressources Humaines  chez Colruyt.


“Nous organisons de nombreuses initiatives afin d’entretenir et de renforcer le lien entre la faculté et la vie d’entreprise : business seminars, job faires, stages, projet d’études, etc. Grâce à cette collaboration nos étudiants se rendent mieux compte de ce qu’une entreprise de renom comme le groupe Colruyt attend d’un bon candidat et quelles sont les compétences nécessaires afin de construire une carrière solide »,  déclare Greet Raspoet, doyenne de la faculté Economie & Management. Par ailleurs des managers de Colruyt donneront des conférences à la HUB.


C’est la deuxième année consécutive que Colruyt et la HUB – fusion de l’Université Catholique de Bruxelles et un certain nombre d’écoles supérieures – s’associent. Tout comme l’année dernière Colruyt récompensera les meilleures thèses en matière d’entreprise durable des étudiants de la faculté.

 

Pour les écoliers aussi

Dans son programma de recrutement Colruyt ne vise pas uniquement les étudiants issus d’écoles supérieures ou de l’université. Durant le mois d’octobre par exemple un certain nombre d’écoliers de l’enseignement à temps partiel ont été enrôlés dans des magasins Colruyt grâce à un projet de collaboration avec l’école Don Bosco à Hal. Les jeunes peuvent y acquérir une expérience pratique et Colruyt peut ainsi tester leur capacité et leur motivation.

 
Pour les meilleurs d’entre eux, un contrat leur est généralement proposé, car Colruyt « est continuellement à la recherche de candidats compétents ayant eu une bonne formation »,  comme le formule Koen De Maesschalck. Fin de ce mois le groupe organisera deux journées de l’emploi, une à Anvers et une à Louvain.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

colruytLa faculté d’Economie & Management de la HUB (Ecole Supérieure-Université de Bruxelles) et le groupe de distribution Colruyt ont renouvelé leur partenariat pédagogique.

 

Situation gagnante pour les deux parties

Dans ce deal chacune des deux organisations y gagne : grâce à ce partenariat la faculté arrive à mieux adapter la formation de ses étudiants à la vie d’entreprise, alors que Colruyt est ainsi en première ligne pour le recrutement d’étudiants diplômés compétents. « Grâce à ce contrat nous espérons assurer le recrutement d’étudiants bien formés », explique Koen de Maesschalck, directeur des Ressources Humaines  chez Colruyt.


“Nous organisons de nombreuses initiatives afin d’entretenir et de renforcer le lien entre la faculté et la vie d’entreprise : business seminars, job faires, stages, projet d’études, etc. Grâce à cette collaboration nos étudiants se rendent mieux compte de ce qu’une entreprise de renom comme le groupe Colruyt attend d’un bon candidat et quelles sont les compétences nécessaires afin de construire une carrière solide »,  déclare Greet Raspoet, doyenne de la faculté Economie & Management. Par ailleurs des managers de Colruyt donneront des conférences à la HUB.


C’est la deuxième année consécutive que Colruyt et la HUB – fusion de l’Université Catholique de Bruxelles et un certain nombre d’écoles supérieures – s’associent. Tout comme l’année dernière Colruyt récompensera les meilleures thèses en matière d’entreprise durable des étudiants de la faculté.

 

Pour les écoliers aussi

Dans son programma de recrutement Colruyt ne vise pas uniquement les étudiants issus d’écoles supérieures ou de l’université. Durant le mois d’octobre par exemple un certain nombre d’écoliers de l’enseignement à temps partiel ont été enrôlés dans des magasins Colruyt grâce à un projet de collaboration avec l’école Don Bosco à Hal. Les jeunes peuvent y acquérir une expérience pratique et Colruyt peut ainsi tester leur capacité et leur motivation.

 
Pour les meilleurs d’entre eux, un contrat leur est généralement proposé, car Colruyt « est continuellement à la recherche de candidats compétents ayant eu une bonne formation »,  comme le formule Koen De Maesschalck. Fin de ce mois le groupe organisera deux journées de l’emploi, une à Anvers et une à Louvain.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Technologie ét expérience client au cœur du RetailDetail Congress

28/04/2017

L’affiche internationale du RetailDetail Congress 2017 a fait impression. Le prophète du retail Doug Stephens en particulier à su convaincre le public. La technologie et l’expérience client sont indissociables dans le magasin du futur.

Légère baisse du chiffre d’affaires chez Procter & Gamble

27/04/2017

Au 3ème trimestre de son exercice 2016/2017 les performances de Procter & Gamble se sont à nouveau avérées décevantes. Même si sur base autonome il est question d’une hausse du CA de 1%, le CA net par contre est en recul de 1%.

La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publireportage) Un emploi varié vous intéresse? Optez pour un lieu proche mais surprenant : la salle de bains. Source de grande satisfaction, ce secteur permet de déployer pleinement vos talents. Bien sûr, tout dépend de l’entreprise que vous choisirez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Back to top