Colruyt rompt la collaboration avec 15 fournisseurs suite à un audit social

Colruyt rompt la collaboration avec 15 fournisseurs suite à un audit social

Après avoir effectué des audits sociaux internes auprès de 62 fabricants non-food asiatiques, Colruyt a mis un terme à la collaboration avec 15 de ses fournisseurs « pour avoir refusé l’audit ou en raison de résultats insatisfaisants ».

Trop d’heures supplémentaires (sous-payées) et problèmes de sécurité

En 2013 Colruyt Group a fait contrôler 62 de ses fournisseurs non-food asiatiques par des sociétés d’audit internationales agréées. Pour 32 fournisseurs il s’agissait du premier audit, pour 15 fabricants il était question d’un suivi d’audit – afin  de vérifier la mise en place du plan d’amélioration – et 15 autres ont à nouveau été audités après avoir obtenu une évaluation favorable il y a trois ans.


A l’issue de ces contrôles Colruyt a soumis un plan d’amélioration à 23 fournisseurs – ils seront à nouveau audités cette année – et a mis fin à la collaboration avec 15 fabricants  « pour avoir refusé l’audit ou en raison de résultats insatisfaisants ». A titre comparatif : en 2012 Colruyt a rompu avec 25 fournisseurs pour refus d’audit.


Les infractions les plus fréquemment observées sont « le nombre trop élevé d’heures supplémentaires, qui de plus sont sous-payées, ainsi que le non-respect des règles de sécurité élémentaires », indique Colruyt, qui a investi 42.000 euros pour l’ensemble de la procédure d’audit.


223 audits externes

Pour éviter des contrôles superflus, Colruyt Group accepte également des audits effectués par des tiers, à condition qu’ils soient conformes aux normes de l'ICTI (International Council of Toys Industries), de la BSCI (Business Social Compliance Initiative) et de la SA 8000. En tant que membre de l’ICS (Initiative Clause Sociale) Colruyt a également accès aux rapports d’audits effectués par les autres membres. L’an dernier le groupe a accepté 223 audits conformes effectués par des tiers, ce qui porte le nombre total de fournisseurs contrôlés à 285.


Colruyt Group a débuté les audits sociaux en 2013 par le contrôle d’une douzaine de fournisseurs de jouets, en guise de test. Progressivement ces tests ont été étendus à d’autres fournisseurs du non-food. En 2008 tous avaient été audités au moins une fois. En 2013 le groupe a élargi ces tests au secteur alimentaire pour ses marques propres : 34 producteurs implantés dans des pays à risques ont été contrôlés.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


RetailDetail Night : Standaard Boekhandel, Bol.com et JBC parmi les lauréats

24/11/2017

Lors de la RetailDetail Night, Standaard Boekhandel a décroché le prix ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique 2017-2018’, bol.com s’est vu décerner le ‘Qrf Webshop Award Belgium’ et JBC a rafflé le ‘Qrf Sustainability Award’.

Une grande grève trouble le Black Friday d’Amazon

24/11/2017

Les employés d’Amazon en Allemagne n’auraient pu choisir de journée plus stratégique que le Black Friday pour débrayer. Les travailleurs exigent des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail. L’action se poursuivra jusqu’à samedi soir.

Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

Back to top