Colruyt veut obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière | RetailDetail

Colruyt veut obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière

Colruyt  veut obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière

Depuis un certain temps déjà Colruyt investit pleinement dans les énergies renouvelables. L’année dernière le groupe a produit davantage d’électricité qu’il n’en a consommé dans ses propres magasins. Mais cela ne suffit pas pour le discounter de Hal : à présent Colruyt souhaite obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière, afin de pouvoir utiliser sa propre électricité.

Discounter en passe de devenir une entreprise énergétique

La semaine dernière le financement du futur parc éolien Northwind a été clôturé. La construction du parc – qui comptera 72 éoliennes – démarrera en mars 2013 sur le banc de sable Lodewijk, à 37 km des côtes belges, à hauteur de Zeebruges. Le montant du projet s’élève à 850 millions d’euros.  Avec une participation de 66,7%, Colruyt est actionnaire majoritaire de la SA Northwind.


Dans le cadre  de la signature du financement, Wim Biesemans – CFO du Groupe Colruyt et directeur de Northwind – a laissé entendre que Colruyt souhaitait aller encore plus loin : « Nous voulons obtenir une licence comme entreprise énergétique, afin de pouvoir utiliser notre propre électricité ». Ainsi le groupe sera moins affecté par les hausses de prix sur le marché de l’énergie.


Pour l'instant l'objectif n'est pas de vendre de l’énergie aux clients : « En ce moment il n’en est nullement question. Il faut d’abord apprendre à marcher avant de pouvoir courir », explique le directeur financier Biesemans au journal Het Nieuwsblad.


Davantage d’énergie produite que consommée

La participation de Colruyt dans Northwind n’est pas le premier investissement du groupe dans l’énergie durable : de plus en plus de magasins Colruyt sont équipés de panneaux solaires et le groupe compte 4 éoliennes sur la terre ferme. D’autre part Colruyt Group participe pour 26,9% au parc éolien Belwind. Ce parc, situé en mer du Nord et opérationnel depuis fin 2010 est, avec ses 55 éoliennes, le plus grand projet d’électricité verte offshore de notre pays. En 2015, le nombre d’éoliennes sera doublé, soit 165 MW en plus.

 

En 2011, principalement par sa participation dans des projets éoliens offshore, le Groupe Colruyt a produit davantage d’électricité à partir de sources renouvelables (énergie solaire et éolienne) qu’il n’en a consommée. La semaine dernière le géant du meuble IKEA annonçait lui aussi d’importants investissements dans l’énergie éolienne en Suède.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.