Colruyt veut obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière | RetailDetail

Colruyt veut obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière

Colruyt  veut obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière

Depuis un certain temps déjà Colruyt investit pleinement dans les énergies renouvelables. L’année dernière le groupe a produit davantage d’électricité qu’il n’en a consommé dans ses propres magasins. Mais cela ne suffit pas pour le discounter de Hal : à présent Colruyt souhaite obtenir une licence comme entreprise énergétique à part entière, afin de pouvoir utiliser sa propre électricité.

Discounter en passe de devenir une entreprise énergétique

La semaine dernière le financement du futur parc éolien Northwind a été clôturé. La construction du parc – qui comptera 72 éoliennes – démarrera en mars 2013 sur le banc de sable Lodewijk, à 37 km des côtes belges, à hauteur de Zeebruges. Le montant du projet s’élève à 850 millions d’euros.  Avec une participation de 66,7%, Colruyt est actionnaire majoritaire de la SA Northwind.


Dans le cadre  de la signature du financement, Wim Biesemans – CFO du Groupe Colruyt et directeur de Northwind – a laissé entendre que Colruyt souhaitait aller encore plus loin : « Nous voulons obtenir une licence comme entreprise énergétique, afin de pouvoir utiliser notre propre électricité ». Ainsi le groupe sera moins affecté par les hausses de prix sur le marché de l’énergie.


Pour l'instant l'objectif n'est pas de vendre de l’énergie aux clients : « En ce moment il n’en est nullement question. Il faut d’abord apprendre à marcher avant de pouvoir courir », explique le directeur financier Biesemans au journal Het Nieuwsblad.


Davantage d’énergie produite que consommée

La participation de Colruyt dans Northwind n’est pas le premier investissement du groupe dans l’énergie durable : de plus en plus de magasins Colruyt sont équipés de panneaux solaires et le groupe compte 4 éoliennes sur la terre ferme. D’autre part Colruyt Group participe pour 26,9% au parc éolien Belwind. Ce parc, situé en mer du Nord et opérationnel depuis fin 2010 est, avec ses 55 éoliennes, le plus grand projet d’électricité verte offshore de notre pays. En 2015, le nombre d’éoliennes sera doublé, soit 165 MW en plus.

 

En 2011, principalement par sa participation dans des projets éoliens offshore, le Groupe Colruyt a produit davantage d’électricité à partir de sources renouvelables (énergie solaire et éolienne) qu’il n’en a consommée. La semaine dernière le géant du meuble IKEA annonçait lui aussi d’importants investissements dans l’énergie éolienne en Suède.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top