Comeos et Unizo s’opposent à la hausse du coût des paiements électroniques

Comeos et Unizo s’opposent à la hausse du coût des paiements électroniques

La proposition de la Banque Nationale de Belgique d’augmenter le coût des paiements électroniques a suscité la colère des organisations  de commerce Comeos et Unizo. « Il faut au contraire en diminuer le coût ! », estiment-ils.

Prix coûtant pour tout produit financier

Dans son rapport annuel la Banque Nationale de Belgique plaide pour une tarification au prix coûtant de tout produit financier, lit-on dans le journal De Standaard. Selon la BNB la rentabilité des banques belges est trop faible et les coûts trop élevés, raison pour laquelle tout produit financier devrait être tarifié à prix coûtant.


Dans la pratique, cela signifiera donc que le coût des paiements électroniques, entre autres, augmenterait : une idée qui n’a pas manqué d’irriter les organisations Comeos et Unizo.


« Une idée à l’encontre de toute logique »

Selon la fédération du commerce Comeos, la proposition de la BNB va à l’encontre de toute logique :  « Les coûts des paiements électroniques doivent au contraire diminuer, comme le demande d’ailleurs l’Europe. On ne peut pénaliser le consommateur parce qu’il effectue des achats avec son argent », souligne Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos. « Le commerçant investit dans la promotion des paiements électroniques, notamment sur insistance des autorités, et risque maintenant de voir augmenter les coûts par transaction. »


Selon Comeos, les tarifs plus élevés auront une influence sur les marges du commerce. « Nous pourrions absorber un coût de transaction plus élevé avec nos marges, mais celles-ci sont déjà très faibles », explique Michel. « Il est donc beaucoup plus probable que le coût sera répercuté sur le consommateur qui, risque d’en revenir au paiement en liquide. Or les paiements en espèces entraînent des coûts de traitement plus élevés, une hausse des coûts liés à la sécurité ainsi qu’une augmentation des risques. »


L’organisation des indépendants Unizo est sur la même longueur d’onde que Comeos : « Les paiements électroniques sont plus rapides, plus sûres et moins complexes que les paiements en liquide, tant pour le consommateur que pour le commerçant. Les commerçants sont de plus en plus nombreux à accepter les paiements électroniques. Augmenter les coûts maintenant serait anéantir tous les efforts fournis pour rendre le paiement électronique plus accessible », estime Karel Van Eetvelt.


L’organisation évoque également la décision récente de l’Europe de diminuer l’Interchange Fee (la redevance dont la banque du détenteur de carte et la banque du commerçant qui accepte un paiement électronique conviennent pour le règlement d’un paiement par carte) « Notre pays a approuvé cette décision. Si les autorités belges permettent d’augmenter le coût des paiements électroniques, elles feraient une véritable volte-face », poursuit Van Eetvelt.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

Back to top