Comeos plaide pour l’uniformisation de la législation au Benelux

Comeos plaide pour l’uniformisation de la législation au Benelux

La fédération belge du commerce et des services Comeos souhaite qu’à l’avenir les différents gouvernements du Benelux harmonisent leurs nouvelles réglementations pour éviter les inégalités.

« Un seul marché commun pour 28 millions de consommateurs »

C’est ce qu’a déclaré l’organisation à l’issue de la réunion des trois premiers ministres du Benelux, avec pour objectif d’uniformiser autant que possible les différentes réglementations des trois pays. Ces mesures doivent permettre de créer un seul marché commun pour le commerce de détail au Benelux.


« Les priorités absolues sont l’uniformisation des règles, la simplification du système de TVA et l’information concernant l’entreprenariat transfrontalier. Ces mesures permettront de créer un seul marché pour 28 millions de consommateurs. Il y aura davantage de concurrence, donc des prix plus  compétitifs et davantage d’innovation », écrit Detailhandel Nederland dans un communiqué de presse.


« Un rôle de pionnier »

Comeos se félicité de l’initiative, mais souhaite aller encore plus loin : « Par ces mesures le Benelux jouera à nouveau un rôle de pionnier dans l’intégration européenne », explique Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos. « Grâce à la standardisation des réglementations, les produits, les services et les employés pourront facilement traverser les frontières du Benelux. »

 

Il y a quelques semaines les tarifs pour les paiements électroniques par carte en Europe ont été alignés par rapport à ceux pratiqués en Belgique et aux Pays-Bas, à l’exemple d’une décision antérieure des deux pays d’uniformiser leurs tarifs. « Ici les tarifs sont beaucoup plus avantageux que dans le reste de l’Europe, donc tous les Etats membres en profitent. Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres témoignant de la force de la collaboration au Benelux » souligne Michel.


Les e-commerçants surtout sont demandeurs depuis longtemps d’une standardisation des règles dans l’ensemble de l’Europe. « Les e-commerçants, qu’ils soient Belges ou non, opèrent de plus en plus depuis l’étranger. Parce qu’ailleurs les règles sont plus simples ou plus avantageuses qu’en Belgique […] Viser l’uniformisation de la législation existante est un pas dans la bonne direction. »


Pour ce faire Comeos souhaite introduire un « test Benelux », consistant à comparer chaque nouvelle règle votée dans un des pays du Benelux à celles des deux autres pays, afin d’éviter de nouvelles inégalités.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Back to top