Comeos plaide pour l’uniformisation de la législation au Benelux

Comeos plaide pour l’uniformisation de la législation au Benelux

La fédération belge du commerce et des services Comeos souhaite qu’à l’avenir les différents gouvernements du Benelux harmonisent leurs nouvelles réglementations pour éviter les inégalités.

« Un seul marché commun pour 28 millions de consommateurs »

C’est ce qu’a déclaré l’organisation à l’issue de la réunion des trois premiers ministres du Benelux, avec pour objectif d’uniformiser autant que possible les différentes réglementations des trois pays. Ces mesures doivent permettre de créer un seul marché commun pour le commerce de détail au Benelux.


« Les priorités absolues sont l’uniformisation des règles, la simplification du système de TVA et l’information concernant l’entreprenariat transfrontalier. Ces mesures permettront de créer un seul marché pour 28 millions de consommateurs. Il y aura davantage de concurrence, donc des prix plus  compétitifs et davantage d’innovation », écrit Detailhandel Nederland dans un communiqué de presse.


« Un rôle de pionnier »

Comeos se félicité de l’initiative, mais souhaite aller encore plus loin : « Par ces mesures le Benelux jouera à nouveau un rôle de pionnier dans l’intégration européenne », explique Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos. « Grâce à la standardisation des réglementations, les produits, les services et les employés pourront facilement traverser les frontières du Benelux. »

 

Il y a quelques semaines les tarifs pour les paiements électroniques par carte en Europe ont été alignés par rapport à ceux pratiqués en Belgique et aux Pays-Bas, à l’exemple d’une décision antérieure des deux pays d’uniformiser leurs tarifs. « Ici les tarifs sont beaucoup plus avantageux que dans le reste de l’Europe, donc tous les Etats membres en profitent. Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres témoignant de la force de la collaboration au Benelux » souligne Michel.


Les e-commerçants surtout sont demandeurs depuis longtemps d’une standardisation des règles dans l’ensemble de l’Europe. « Les e-commerçants, qu’ils soient Belges ou non, opèrent de plus en plus depuis l’étranger. Parce qu’ailleurs les règles sont plus simples ou plus avantageuses qu’en Belgique […] Viser l’uniformisation de la législation existante est un pas dans la bonne direction. »


Pour ce faire Comeos souhaite introduire un « test Benelux », consistant à comparer chaque nouvelle règle votée dans un des pays du Benelux à celles des deux autres pays, afin d’éviter de nouvelles inégalités.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne de supermarchés à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Metro Group satisfait du premier trimestre

15/01/2018

L’entreprise allemande Metro Group est satisfaite des résultats du premier trimestre.  Le chiffre d’affaires après effets de change n’a progressé que de 0,2%, mais les ventes ont augmenté de 0,8% sur base comparable.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Le nombre de marchands ambulants repart à la hausse

11/01/2018

Le nombre de marchands ambulants a augmenté de 3,8% en cinq ans de temps, c’est ce qui ressort d’une analyse réalisée par le SNI sur base de chiffres du SPF Economie.  Fin 2016, 7.798 marchands ambulants étaient actifs dans notre pays.

Back to top