Coopérative du livre, Colibro, jette l’éponge

Coopérative du livre, Colibro, jette l’éponge

ColibroColibro, la coopérative regroupant 29 librairies indépendantes, jette l’éponge après 13 ans d’existence.

 

La décision avait déjà été prise cet été par la société, mais vient d’être diffusée dans les médias. Luc Vander Velpen, directeur de l’entreprise, n’a pas encore souhaité annoncer la date de la disparition définitive du nom Colibro.

 

Déficitaire depuis trois ans

Depuis trois ans la coopérative enregistre des pertes, qui se chiffrent déjà à 70.000 euros. Les cotisations trop basses (inchangées depuis 1998) n’ont pas pu être compensées par la hausse du chiffres d’affaires des magasins Colibro chez les grands éditeurs (+32% entre 2006 et 2010).


Mais le coup fatal lui a été asséné en début d’année par la faillite de la librairie Forum à Malines. « Au cours des dernières années Passaporta (Bruxelles), Walry (Gand) et De Groene Waterman (Anvers) nous ont quittés. Ils ont été remplacés, il est vrai, par Station Berlaar (Berlaar) et kOEK & Boek (Erembodegem), mais se sont des entreprises débutantes. Leur pouvoir d’achat est encore très limité. Theoria (Courtrai) cherche un repreneur, mais qui prendra sa place ? Ainsi le pouvoir d’achat s’est affaibli de jour en jour » confie Vander Velpen à Knack Oline.

La disparition de Colibro ne met pas nécessairement fin à la collaboration

Toutefois Vander Velpen  n’exclut pas que les membres actuels continueront à collaborer d’une façon ou d’une autre et feront peut-être même des achats groupés. « Grace à notre collaboration nous avons pu empêcher le déclin des librairies indépendantes depuis les années ’80. La collaboration est une nécessité. Il est donc parfaitement possible que nous ayons à nouveau un stand commun à la prochaine foire du livre (Boekenbeurs) » Mais vraisemblablement plus sous l’étendard Colibro.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

ColibroColibro, la coopérative regroupant 29 librairies indépendantes, jette l’éponge après 13 ans d’existence.

 

La décision avait déjà été prise cet été par la société, mais vient d’être diffusée dans les médias. Luc Vander Velpen, directeur de l’entreprise, n’a pas encore souhaité annoncer la date de la disparition définitive du nom Colibro.

 

Déficitaire depuis trois ans

Depuis trois ans la coopérative enregistre des pertes, qui se chiffrent déjà à 70.000 euros. Les cotisations trop basses (inchangées depuis 1998) n’ont pas pu être compensées par la hausse du chiffres d’affaires des magasins Colibro chez les grands éditeurs (+32% entre 2006 et 2010).


Mais le coup fatal lui a été asséné en début d’année par la faillite de la librairie Forum à Malines. « Au cours des dernières années Passaporta (Bruxelles), Walry (Gand) et De Groene Waterman (Anvers) nous ont quittés. Ils ont été remplacés, il est vrai, par Station Berlaar (Berlaar) et kOEK & Boek (Erembodegem), mais se sont des entreprises débutantes. Leur pouvoir d’achat est encore très limité. Theoria (Courtrai) cherche un repreneur, mais qui prendra sa place ? Ainsi le pouvoir d’achat s’est affaibli de jour en jour » confie Vander Velpen à Knack Oline.

La disparition de Colibro ne met pas nécessairement fin à la collaboration

Toutefois Vander Velpen  n’exclut pas que les membres actuels continueront à collaborer d’une façon ou d’une autre et feront peut-être même des achats groupés. « Grace à notre collaboration nous avons pu empêcher le déclin des librairies indépendantes depuis les années ’80. La collaboration est une nécessité. Il est donc parfaitement possible que nous ayons à nouveau un stand commun à la prochaine foire du livre (Boekenbeurs) » Mais vraisemblablement plus sous l’étendard Colibro.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Voici les webshops les plus populaires en Belgique

18/01/2018

De nouveaux chiffres donnent un aperçu des webshops favoris des internautes belges en 2017. Amazon domine le classement, mais outre les grandes acteurs internationaux, les sites de seconde main sont également très prisés.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Wint jouw bedrijf de bpost Omnichannel Award 2018?

18/01/2018

Qui suivra Juttu en 2018 en tant que lauréat du bpost Omnichannel Award ? Les candidats peuvent maintenant s'inscrire. Le prix sera remis lors du RetailDetail Omnichannel Congress le 1er mars.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Back to top