Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans

Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans

André Leysen est décédé ce weekend à l’âge de 88 ans. Il a été l’un des principaux entrepreneurs belges durant le dernier quart du siècle précédent et a eu une grande influence sur le monde de l’entreprise en Europe au travers de ses différents mandats (notamment chez Philips).

Agfa-Gevaert

Au début de sa carrière Leysen a dirigé l’entreprise maritime Ahlers, à laquelle il a donné un nouveau souffle et qui est devenue la troisième compagnie maritime de Belgique. Début des années 1970 il a vendu 75% des actions d’Ahlers et a entamé une nouvelle carrière en tant que financier. Il s’est fait connaître du grand public en 1976 en devenant propriétaire du journal De Standaard, qui à l’époque était au bord de la faillite.


En 1971 il achète des actions de Gevaert et y devient administrateur. En 1979 il sera nommé CEO d’Agfa-Gevaert. Deux ans plus tard Agfa-Gevaert passe entièrement aux mains de l’allemand Bayer. On reprochera à Leysen d’avoir délibérément poussé l’entreprise à passer dans le giron allemand.

 

Après cette période, Gevaert se transformera en une société de placement et d’investissement diversifiée, qui en 1997 fusionnera avec Almanij, le holding chapeautant la Kredietbank. Ceci fut le premier pas de la fusion de la Kredietbank avec la Cera Bank et ABB et la fusion ultérieure de la KBC avec Almanij.  La famille Leysen est devenue l’un des principaux actionnaires familiaux de la KBC. Depuis 2001 Thomas Leysen, le plus jeune fils d’André Leysen, y est président du conseil d’administration.


Pas intéressé par une carrière politique

Lorsque Bayer en 2005 a décidé de céder Agfa-Geveart, Leysen a contribué à ramener l’entreprise vers la Belgique, en prenant avec Gevaert une participation de 25% , pour la revendre un an plus tard.


Durant sa carrière Leysen a souvent été sollicité par différents partis politiques, mais a toujours refusé de mener une carrière politique. En 1984 il a été président de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) et ensuite vice-président de l’ European Round Table of Industrialists, une association européenne d’entrepreneurs de premier plan. Il a également écrit plusieurs ouvrages.


A partir des années 1980 Leysen a rempli divers mandats dans de grandes entreprises européennes, notamment chez Philips, Deutsche Telekom et BMW. En 2002 Leysen s’est retiré de la vie d’entreprise et a renoncé à la plupart de ses mandats.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Wint jouw bedrijf de bpost Omnichannel Award 2018?

18/01/2018

Qui suivra Juttu en 2018 en tant que lauréat du bpost Omnichannel Award ? Les candidats peuvent maintenant s'inscrire. Le prix sera remis lors du RetailDetail Omnichannel Congress le 1er mars.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Metro Group satisfait du premier trimestre

15/01/2018

L’entreprise allemande Metro Group est satisfaite des résultats du premier trimestre.  Le chiffre d’affaires après effets de change n’a progressé que de 0,2%, mais les ventes ont augmenté de 0,8% sur base comparable.

Back to top