Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans

Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans

André Leysen est décédé ce weekend à l’âge de 88 ans. Il a été l’un des principaux entrepreneurs belges durant le dernier quart du siècle précédent et a eu une grande influence sur le monde de l’entreprise en Europe au travers de ses différents mandats (notamment chez Philips).

Agfa-Gevaert

Au début de sa carrière Leysen a dirigé l’entreprise maritime Ahlers, à laquelle il a donné un nouveau souffle et qui est devenue la troisième compagnie maritime de Belgique. Début des années 1970 il a vendu 75% des actions d’Ahlers et a entamé une nouvelle carrière en tant que financier. Il s’est fait connaître du grand public en 1976 en devenant propriétaire du journal De Standaard, qui à l’époque était au bord de la faillite.


En 1971 il achète des actions de Gevaert et y devient administrateur. En 1979 il sera nommé CEO d’Agfa-Gevaert. Deux ans plus tard Agfa-Gevaert passe entièrement aux mains de l’allemand Bayer. On reprochera à Leysen d’avoir délibérément poussé l’entreprise à passer dans le giron allemand.

 

Après cette période, Gevaert se transformera en une société de placement et d’investissement diversifiée, qui en 1997 fusionnera avec Almanij, le holding chapeautant la Kredietbank. Ceci fut le premier pas de la fusion de la Kredietbank avec la Cera Bank et ABB et la fusion ultérieure de la KBC avec Almanij.  La famille Leysen est devenue l’un des principaux actionnaires familiaux de la KBC. Depuis 2001 Thomas Leysen, le plus jeune fils d’André Leysen, y est président du conseil d’administration.


Pas intéressé par une carrière politique

Lorsque Bayer en 2005 a décidé de céder Agfa-Geveart, Leysen a contribué à ramener l’entreprise vers la Belgique, en prenant avec Gevaert une participation de 25% , pour la revendre un an plus tard.


Durant sa carrière Leysen a souvent été sollicité par différents partis politiques, mais a toujours refusé de mener une carrière politique. En 1984 il a été président de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) et ensuite vice-président de l’ European Round Table of Industrialists, une association européenne d’entrepreneurs de premier plan. Il a également écrit plusieurs ouvrages.


A partir des années 1980 Leysen a rempli divers mandats dans de grandes entreprises européennes, notamment chez Philips, Deutsche Telekom et BMW. En 2002 Leysen s’est retiré de la vie d’entreprise et a renoncé à la plupart de ses mandats.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top