Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans | RetailDetail

Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans

Décès d’André Leysen à l'âge de 88 ans

André Leysen est décédé ce weekend à l’âge de 88 ans. Il a été l’un des principaux entrepreneurs belges durant le dernier quart du siècle précédent et a eu une grande influence sur le monde de l’entreprise en Europe au travers de ses différents mandats (notamment chez Philips).

Agfa-Gevaert

Au début de sa carrière Leysen a dirigé l’entreprise maritime Ahlers, à laquelle il a donné un nouveau souffle et qui est devenue la troisième compagnie maritime de Belgique. Début des années 1970 il a vendu 75% des actions d’Ahlers et a entamé une nouvelle carrière en tant que financier. Il s’est fait connaître du grand public en 1976 en devenant propriétaire du journal De Standaard, qui à l’époque était au bord de la faillite.


En 1971 il achète des actions de Gevaert et y devient administrateur. En 1979 il sera nommé CEO d’Agfa-Gevaert. Deux ans plus tard Agfa-Gevaert passe entièrement aux mains de l’allemand Bayer. On reprochera à Leysen d’avoir délibérément poussé l’entreprise à passer dans le giron allemand.

 

Après cette période, Gevaert se transformera en une société de placement et d’investissement diversifiée, qui en 1997 fusionnera avec Almanij, le holding chapeautant la Kredietbank. Ceci fut le premier pas de la fusion de la Kredietbank avec la Cera Bank et ABB et la fusion ultérieure de la KBC avec Almanij.  La famille Leysen est devenue l’un des principaux actionnaires familiaux de la KBC. Depuis 2001 Thomas Leysen, le plus jeune fils d’André Leysen, y est président du conseil d’administration.


Pas intéressé par une carrière politique

Lorsque Bayer en 2005 a décidé de céder Agfa-Geveart, Leysen a contribué à ramener l’entreprise vers la Belgique, en prenant avec Gevaert une participation de 25% , pour la revendre un an plus tard.


Durant sa carrière Leysen a souvent été sollicité par différents partis politiques, mais a toujours refusé de mener une carrière politique. En 1984 il a été président de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) et ensuite vice-président de l’ European Round Table of Industrialists, une association européenne d’entrepreneurs de premier plan. Il a également écrit plusieurs ouvrages.


A partir des années 1980 Leysen a rempli divers mandats dans de grandes entreprises européennes, notamment chez Philips, Deutsche Telekom et BMW. En 2002 Leysen s’est retiré de la vie d’entreprise et a renoncé à la plupart de ses mandats.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.