Démarrage des soldes plus lent pour les magasins en périphérie

Démarrage des soldes plus lent pour les magasins en périphérie

Le moins que l’on puisse dire est que les soldes ne démarrent pas en flèche dans les magasins en périphérie, qui pour l’instant n’ont pas connu une grande affluence.

Une journée de détente et/ou efficacité

Les organisations patronales sont unanimes : les soldes d’hiver connaissent un démarrage plus lent que l’an dernier, et ce surtout dans les magasins en dehors du centre-ville, où les clients se font attendre. En revanche les grands centres commerciaux n’ont pas à se plaindre, mais « pour les autres ce début de soldes a été nettement plus calme que dans les grandes rues commerçantes », s’accordent à dire tant l’Unizo que Comeos.


Selon les deux organisations certains consommateurs considèrent « le début des soldes comme une journée de détente. D’abord ils font les soldes, ensuite ils vont manger un bout et si possible ils flânent encore un peu dans la ville ; une combinaison que l’on ne retrouve pas en périphérie. »


Pour d’autres par contre c’est le facteur ‘temps’ qui joue un rôle : « Au début des soldes les chasseurs de bonnes affaires ne pensent qu’à une chose : visiter autant de magasins que possible en un minimum de temps », explique Christine Mattheeuws du Syndicat Neutre pour Indépendants dans le journal Het Nieuwsblad. « S’ils ne trouvent pas ce qu’ils veulent dans un certain magasin, ils traversent la rue pour se rendre dans un autre magasin », sans avoir à prendre leur voiture.

 

Brantano trouve la solution

Brantano a trouvé la solution pour éviter que le consommateur ne perde son temps : « Durant les soldes, le client ne veut pas faire des efforts pour rien. S’il se rend dans un magasin, il veut être certain d’y trouver sa paire de chaussures favorite », explique le directeur général Stefaan Van Weyenbergh. « Nous leur offrons cette garantie en leur donnant la possibilité de réserver préalablement les articles de leur choix avec une réduction de 10%. Ce système a connu un grand succès, aussi nous sommes satisfaits des soldes. »


Néanmoins les organisations sectorielles sont convaincues que les consommateurs, une fois les premiers jours de soldes passés, trouveront à nouveau le chemin vers les magasins en périphérie pour des achats ciblés d’articles qui leur manquent encore.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Back to top