De Slegte à nouveau aux mains de son ancien propriétaire | RetailDetail

De Slegte à nouveau aux mains de son ancien propriétaire

De Slegte à nouveau aux mains de son ancien propriétaire

Les huit magasins belges du groupe néerlandais en faillite Polare poursuivront leurs activités sous leur nom initial De Slegte. L’ancien propriétaire, Jan Bernard de Slegte, a racheté les librairies.

De Slegte fait son comeback

L’information concernant la relance des librairies belges sous leur pavillon d’origine a été communiquée par l’agence de presse néerlandaise ANP et a été confirmée à l’agence de presse Belga par Kris Landuyt, manager de De Slegte Wapper à Anvers.


Après sa reprise par ProCures et après avoir été rebaptisée Polare, l’enseigne De Slegte risquait de disparaître. A présent la chaîne belge fait son comeback : les magasins d’Alost, Anvers Bruges, Gand, Hasselt, Louvain et Malines poursuivront leurs activités et opéreront à nouveau sous leur ancien nom, De Slegte.


Maintien de l’assortiment de livres neufs

Les amateurs de livres pourront se rendre chez De Slegte pour l’achat et la vente de livres de seconde main, de livres d’études et de livres à prix réduits. « Etant donné que nous ne dépendons plus du siège principale néerlandais et d’un département d’achat centralisé, nous pourrons répondre plus rapidement aux désirs des clients en ce qui concerne les livres à prix réduits », explique Kris Landuyt.

 

« La gamme de livres neufs sera elle aussi maintenue », confirme Jan Bernard de Slegte : « Pour l’instant nous examinons comment organiser l’approvisionnement aussi efficacement que possible », car en l’absence d’un siège central il faudra encore un certain temps avant que les livraisons aux librairies s’effectuent de manière optimale. Par ailleurs la chaîne développe un nouveau site web, car De Slegte entend renforcer sa présence en ligne.


Echec de l’aventure néerlandaise

Ainsi cette relance met un terme à une aventure néerlandaise ‘ratée’. Pour rappel : fin 2011 l’investisseur néerlandais ProCures rachète la chaîne de librairies belge, qui plus tard fusionnera avec les magasins de livres néerlandais Selexyz, sous le nouveau nom Polare.


Le nouveau propriétaire avait pourtant de grandes ambitions pour ce tandem du livre belgo-néerlandais, mais il n’a pu mener à bien son projet. Finalement Polare s’est vu contraint de déposer le bilan.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Blokker décapité : le CEO du Holding et le CEO de Belgique quittent le navire

24/04/2018

La fin semble proche pour l’enseigne et le holding néerlandais Blokker. Ce mardi le CEO Casper Meijer a annoncé qu’il quitterait Blokker Holding fin juin. Quant au CEO du Belux, Bernd Bosch, il démissionne dans l’immédiat.

Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.