Delhaize et Bancontact testent le paiement mobile

Delhaize et Bancontact testent le paiement mobile

La chaîne de supermarchés Delhaize et Wordline, l’entreprise chargée de gérer les transactions électroniques via Bancontact en Belgique, ont (encore) lancé un projet pilote de paiement mobile aux caisses.

Déjà 475.000 ‘payeurs mobiles’

Worldline et Delhaize se sont associés en vue d’introduire le paiement mobile chez le distributeur au lion : « La montée des smartphones et des tablettes ces dernières années a radicalement changé l’expérience d’achat. Avoir le choix  à la caisse d’un  supermarché de payer par carte ou via son smartphone est une étape suivante dans cette évolution », explique Worldline.


Selon Worldline, aujourd’hui plus de 475.000 Belges utilisent l’appli Bancontact/Mister Cash – lancée cette année – pour les paiements mobiles. Désormais ils pourront également utiliser cette appli dans le Delhaize Karreveld à Sint-Jans-Molenbeek, où a lieu le projet pilote.


Le principe est simple : lorsque le client a terminé ses courses et a scanné tous les produits et passe à la caisse, un code QR unique apparaît sur l’écran du terminal de paiement. A l’aide de l’appli Bancontact le client scanne le code, introduit son code pin sur son téléphone mobile et confirme le paiement.


Une nouvelle étape vers l’omnichannel

Willy Walraeve, CEO de Worldline, estime que ce mode de paiement d’une part est plus pratique pour le client et d’autre part « rapproche le  retailer du ‘omni-commerce’, alliant l’univers online et offline. »


« Le projet pilote a démarré », indique le porte-parole Roel Dekelver de Delhaize. « A partir du mois de janvier nous demanderons l’avis des clients du point de vente Karreveld, car nous ne voulons pas introduire une nouveauté dont les clients ne seraient pas satisfaits. »


Pour l’instant on ignore encore si le système sera déployé dans les autres enseignes du groupe (AD et Proxy Delhaize, Red Market et Tom&Co).


Au coude-à-coude avec Colruyt

Si Delhaize veut décrocher la primeur, le distributeur a tout intérêt à faire vite : en effet le discounter Colruyt teste lui aussi le paiement mobile, via le système (concurrent) SEQR, également basé sur l’utilisation de codes QR, mais à l’aide d’une autre appli que celle de Bancontact.


Depuis le mois de septembre il est déjà possible de payer par voie mobile sur le webshops du groupe  et « début 2015 » le système sera étendu aux magasins physiques. Le système de paiement mobile via SEQR est également disponible chez McDonald’s, dans certains magasins Panos et dans quelques pharmacies.


Et n’oublions pas Sixdots, la nouvelle plate-forme de paiement mobile ‘ouverte’ lancée sur le marché belge au début de ce mois, à l’initiative des trois grands opérateurs de télécoms (Proximus, Mobistar et Base) et des grandes banques. Autant de projets qui permettront une réelle percée des paiements mobiles dans notre pays.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Costco Wholesale dévoile d’ambitieux projets en France

21/09/2017

Trois mois après l’ouverture réussie de son premier point de vente français, l’enseigne américaine ‘member only’ Costco Wholesale annonce un deuxième magasin. A terme Costco vise au moins huit magasins dans l’Hexagone.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Back to top