Delhaize fait partie du Dow Jones Sustainability Index | RetailDetail

Delhaize fait partie du Dow Jones Sustainability Index

Delhaize fait partie du Dow Jones Sustainability Index

Le distributeur Delhaize intègre le Dow Jones Sustainability Index, une référence importante pour ceux qui investissent dans le développement durable. Le néerlandais Ahold fait également partie du classement.

Supergood 2020

« C’est une réussite remarquable, qui reflète notre engagement constant à être un leader dans le domaine du développement durable sur tous nos marchés », se félicité le CEO de Delhaize, Frans Muller. « Nous sommes très fiers de nos excellents résultats dans toutes les catégories et en particulier dans le cadre de notre focus stratégique sur l’approvisionnement durable de nos marques propres et sur la gestion des déchets. »


Muller estime que le fait de figurer dans l’index est un signal positif pour Supergood 2020, les objectifs avec lesquels Delhaize entend renforcer sa politique en matière de développement durable d’ici 2020. Dans le classement, Delhaize a obtenu un score de 73 points, un résultat nettement supérieur à la moyenne sectorielle de 43 points.

 

Delhaize avait déjà été repris dans la liste en 2012, mais avait ensuite perdu sa place. Le distributeur explique sa disparition temporaire du classement par le fait que le score minimum augmente d’année en année et que le questionnaire est adapté chaque année. Delhaize ajoute qu’ il est important de retenir que les investissements se font à long terme : « Certains projets ont mis plus de temps à être implémentés et commencent seulement à porter leurs fruits et à avoir une influence sur le score. L’année dernière ce n’était pas encore le cas », précise le porte-parole Nicolas Van Hoecke.


Ahold aussi figure au Dow Jones Sustainability Index et ce depuis la septième année consécutive. Avec un score de 76 points Ahold talonne le leader du secteur, l’allemand Metro, à un point près. « Cette reconnaissance me rend fier d’Ahold et de nos 227.000 collaborateurs. Responsible retailing est un ingrédient de base de notre stratégie Reshaping Retail et cela prouve que nous sommes sur la bonne voie. Notre place dans ce classement influent nous stimule encore davantage dans notre ambition à être un retailer responsable », commente le CEO Dick Boer.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.

Hans Anders franchit le cap des 200 millions d'euros de CA

12/04/2018

 En 2017 la chaîne d'optique néerlandaise Hans Anders a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% à 203,7 millions d'euros. Parallèlement le lunetier annonce son retrait du marché français.