Demande croissante de réductions dans les magasins

Demande croissante de réductions dans les magasins

Une étude du Syndicat Neutre pour Indépendants révèle que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à demander des réductions dans les magasins. Les commerçants quant à eux refusent souvent d’accorder des  ristournes à la demande du client.

« Le consommateur s’attend à des réductions partout »

Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) a enquêté auprès de 549 commerces concernant les demandes de réductions de la part des clients. L’étude démontre que le nombre de clients demandant spontanément une réduction a augmenté de 27% par rapport à l’année dernière. 29% des commerçants disent refuser systématiquement de telles demandes, contre 14% l’an dernier.


Selon le SNI, le consommateur d’aujourd’hui s’attend à recevoir des réductions partout, étant donné que les webshops et les grandes chaînes proposent continuellement des promotions. « Par conséquent les consommateurs, comme dans le souks, s’attendent à recevoir des réductions partout, même chez les détaillants indépendants », explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


« Or dans le commerce de détail les marges bénéficiaires sont à ce point réduites qu’il n’est pas viable de proposer des promotions en permanence. Les détaillants n’ont pas derrière eux un holding avec de puissants moyens financiers, ni de grande machine marketing. C’est un autre monde.  »


Et les clients vont toujours plus loin dans leur quête de réductions, indique l’étude : « Certains clients n’hésitent pas à mentir et prennent même avec eux des dépliants contenant des actions commerciales de concurrents », souligne le SNI.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: