Des centaines de produits de luxe détruits pour contrefaçon

Des centaines de produits de luxe détruits pour contrefaçon

Ce matin sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles plus de 500 produits de luxe contrefaits ont été détruits. Cette action est une initiative de Lydian, un cabinet d'avocats spécialisé dans les droits de propriété intellectuelle, qui entend ainsi attirer l’attention sur l’accord anti-contrefaçon ACTA,  actuellement en discussion au Parlement européen.

Cartier, Gucci, Prada, Breitling & Co

Les produits détruits, tous saisis par la douane, étaient des articles de luxe de marques de renom, telles Cartier, Gucci, TAG Heuer, Prada, Burberry et Breitling. Et il ne s’agit là que de la partie visible de l’iceberg : en 2011 rien qu’en Europe quelque 103 millions de produits contrefaits ont été interceptés.


« Avec la fin des vacances de Pâques en vue, certains touristes négligents auront la désagréable surprise lors de leur retour de se voir confisquer par  la douane leurs achats faits à l’étranger (montres, sacs à main, chaussures ou vêtements de grandes marques), car contrefaits », explique Bram Van Eeckhout, avocat chez Lydian. « Les consommateurs sont de plus en plus confrontés à la contrefaçon. La vigilance est donc de mise, et qui plus est à l’étranger où on ne connaît pas suffisamment le commerce local. »


L’accord ACTA, sujet à discussion

L’action entreprise aujourd’hui par le cabinet d’avocats s’inscrit dans le cadre de la discussion que suscite le fameux accord ACTA (Anti Counterfeiting Trade Agreement). Selon ses partisans, cet accord vise à harmoniser les normes internationales pour la protection des droits des producteurs de musique, de films,  de mode et de multiples autres produits. Ce traité a déjà été approuvé par la Commission européenne, 22 des 27 Etats membres de l’ UE, les Etats-Unis, le Japon, le Canada et l’Australie, mais pas encore par le Parlement européen.


Et c’est là que les choses se compliquent : les adversaires de l’accord ACTA qualifient le texte de « censure », car il réduirait de façon draconienne la liberté d’internet. A présent l’eurodéputé britannique, David Martin, rapporteur de ce texte controversé, a annoncé, à l’issue d’un débat public, que lui-même et ses collègues recommanderaient  au Parlement européen de rejeter l’accord  : « "Ce que l'accord apporte en termes de droits importants sur la propriété intellectuelle se trouve, par ailleurs, affaibli par les menaces potentielles sur les libertés individuelles et d'internet", estime la socio-démocrate britannique. Reste à voir si ses collègues le suivront …

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Henkel relève ses prévisions pour 2017

15/11/2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Singles’ Day chamboule le calendrier commercial mondial, même ici

14/11/2017

Singles’Day est la plus grande fête commerciale au monde, dépassant de loin la période de Noël. Alibaba à lui seul a réalisé un CA de 22 milliards d’euros en 24h. Bol.com aussi en a tiré profit. Un nouveau calendrier retail s’annonce-t-il ?

Back to top