Des distributeurs français concurrents s’allient dans la guerre des prix

Des distributeurs français concurrents s’allient dans la guerre des prix

Après Auchan et Système U qui dernièrement se sont associés pour acheter en commun chez les grands producteurs de marques, Intermarché et Casino à leur tour unissent leurs forces en vue d’obtenir de meilleures conditions d’achat.

Peser plus lourd dans les négociations de prix

Désormais les distributeurs français Casino et Intermarché se rendront en front commun chez les fournisseurs pour négocier les prix. Ceci leur permettra de peser plus lourd dans la balance et d’obtenir ainsi des conditions tarifaires plus avantageuses en échange de volumes plus importants chez de gros producteurs comme Coca-Cola, Nestlé, Unilever ou encore L'Oréal.


L’alliance concerne uniquement les marques nationales, tant du segment food que non-food. Par contre les marques maison, les produits frais traditionnels (fruits, légumes, viande et poisson)  et « les produits de marques nationales, fabriqués part des petites et moyennes entreprises » n’entrent pas en ligne de compte. Au total cet accord porte sur 70 à 80 marques grand public.


Reconfiguration du monde de la distribution    

L’alliance entre Casino et Intermarché sera effective immédiatement et aura donc  une influence sur « les négociations de prix 2015 », qui viennent de débuter entre les  distributeurs et fournisseurs français.


La collaboration entre Casino et Intermarché entraîne de grands changements dans le monde de la distribution en France, où la guerre des prix fait rage. Casino détient une part de marché de 11,5% et Intermarché de 14,3%. A eux deux,  ils sont plus grands que Carrefour ou Leclerc, les numéros un et deux (avec chacun une part de marché de 20%).


Les deux leaders se voient même devancés par Auchan et Système U. Les numéros 5 et 6 du marché français ont conclu un accord de collaboration similaire début septembre et représentent à eux deux une part de marché de près de 22%.

 

Tags: