En France les soldes d’été débutent dans un climat morose

En France les soldes d’été débutent dans un climat morose

En France les soldes d’été démarraient officiellement ce mercredi 24 juin, avec l’ouverture symbolique par la secrétaire d’Etat au Commerce, Martine Pinville aux Galeries Lafayette Haussman à Paris.  Mais il n'a pas été question de ruée,  les consommateurs ayant déjà bénéficié des bonnes affaires des pré-soldes.

Les promotions permanentes comme frein aux soldes

Le premier jour des soldes cette année n’a pas provoqué de rush.  Selon le site de vente en ligne Brandalley, « seuls 27,2% des consommateurs le jugent intéressant, beaucoup de clients préférant attendre les deuxième et troisième démarques pour bénéficier de tarifs avantageux. » De plus bon nombre de consommateurs ont déjà profité de diverses promotions et de ventes privées dans les semaines précédant le démarrage des soldes. « Un Promod parisien proposait déjà à la veille du jour J, à ses clientes fidèles, des remises jusqu’à -50% au travers de discrètes pastilles de couleur, pendant qu’une enseigne multimarque affichait clairement ses prix barrés », indique Brandalley.

 

Le système des soldes remis en question

Le président de la Fédération française du Prêt-à-porter, Daniel Wertel, propose un décalage de la date d’ouverture, dénonçant « l’inadéquation entre la date des soldes et la durée de vie des produits », la plupart des commerçants n'ayant démarré leur vente de pièces d’été que début juin en raison du mauvais temps.  « Notre projet est de nous attaquer aux soldes. Notre avis est qu’ils se tiennent un mois trop tôt et qu’ils durent trop longtemps.  Cela tue le commerce », soulgine-t-il.

 

Toutefois, la période des soldes d’été reste une rentrée importante pour certaines enseignes.  Le Printemps Haussmann y réalise près de 11% de ses ventes annuelles.  Les ventes de vêtements ont progressé de 2,8% au premier trimestre, selon le Crédoc.

 

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top