Face à la crise, les Grecs se rabattent sur les webshops

Face à la crise, les Grecs se rabattent sur les webshops

Vu l’impossibilité de retirer de l’argent cash dans les banques, les Grecs sont de plus en plus nombreux à faire leurs achat en ligne. On constate également une montée flèche des paiements par cartes bancaires dans les supermarchés.

Achats onéreux

Etant donné qu’en Grèce il est très difficile pour l’instant de se procurer de l’argent liquide, les consommateurs grecs sont de plus en plus nombreux à avoir recours au paiement par carte bancaire.


Durant le weekend avant la fermeture des banques, le comparateur de prix Skroutz.gr,  auquel sont affiliés 1.600 webshops grecs, a connu une énorme affluence. « Les gens ont surtout acheté des produits de luxe, tels que des iPhones, iPads, Samsung Galaxy », explique le co-fondateur Vasilis Dimos à NRC. « Les gens se disent, mieux vaut acheter maintenant qu’il en  est encore temps et tant que leur argent vaut encore quelque chose. »


Mais il y a aussi d’autres sons de cloches : ainsi Yiannis Zafeiropoulos, qui détient trois webshops et deux magasins physiques, affirme que la semaine dernière le chiffre d’affaires a chuté de près de 90%. Seuls les articles d’électronique onéreux et les produits quotidiens de base se vendent encore.


Selon l’organisation grecque des entrepreneurs ESEE, la semaine dernière les ventes ont reculé d’en moyenne 70%. Seuls les produits alimentaires – surtout les denrées alimentaires non périssables – ont progressé de 30%. On constate également une très nette augmentation des paiements par carte bancaire dans les supermarchés, ce qui n’était que rarement le cas auparavant.

 

Tags: