Faible mois de décembre pour le commerce de détail dans la zone euro

Faible mois de décembre pour le commerce de détail dans la zone euro

En décembre les ventes du retail dans la zone euro ont régressé de 1,6% par rapport au mois de novembre. En Belgique on observe même un recul de 1,9% : apparemment les Belges ont  préféré déposer leur prime de fin d’année sur leur compte d’épargne.

Une forte baisse inattendue

La baisse du volume des ventes s’est avérée bien plus importante que ne l’avaient prévu les économistes, qui tablaient sur un recul de 0,7%. En novembre aussi les ventes ont été inférieures aux prévisions : durant ce mois les ventes du commerce de détail avaient progressé de 0,9%,  au lieu de + 1,4%  comme annoncé initialement.


Sur base annuelle la plus forte baisse a été enregistrée en Allemagne (-2,4%), devant la Belgique (-1,9%) et la Finlande (-1,3%). Le Luxembourg affiche la plus forte croissance (+9%). Les chiffres du commerce de détail aux Pays-Bas n’ont pas été mis à disposition.


Le Belge épargne  

La baisse de près de 2% des ventes du commerce de détail, observée dans notre pays, peut s’expliquer au vu des chiffres communiqués récemment par la Banque Nationale de Belgique : au mois de décembre les comptes d'épargne totalisaient un montant de 249,8 milliards d'euros, une hausse de près de 3% par rapport au mois de novembre.


Cette hausse de l’épargne au mois de décembre est indéniablement liée aux primes de fin d’année mises de côté comme poire pour la soif, car au mois de novembre les Belges pour la première fois depuis le mois d’avril 2012 avaient épargné moins (500 millions d’euros de moins par rapport à octobre). Après avoir dressé leur bilan pour 2013,  les banques ont  confirmé que l’engouement pour l’épargne des Belges s’était atténué. Malheureusement pour le commerce de détail cela n’a pas été le cas pour les primes de fin d’années : chaque euro déposé à la banque, n’est pas dépensé en magasin …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: