Fin définitive des activités retail de Kodak

Fin définitive des activités retail de Kodak

La société de photographie Eastman Kodak prend un nouveau départ. Le tribunal de New York vient d’approuver le plan de restructuration de l’entreprise vieille de 121 ans. La ‘nouvelle’ entreprise cependant sera très différente de l’ancien producteur d’ appareils et de pellicules photos que l’on connaissait.

Un passage raté vers le numérique

Eastman Kodak ayant pris bien trop tard le train de l’ère numérique, se trouvait au bord de l’abîme : l’entreprise traînait une dette de 5 milliards d’euros, contre seulement 3,8 millions  d’euros d’actifs. Seule une décision du tribunal plaçant l’entreprise sous protection judiciaire contre ses créanciers a pu la sauver du naufrage.


Le tribunal ayant désormais approuvé son plan de réorganisation, Kodak prendra un nouveau départ, mais sous forme réduite : en effet les activités grand public, notamment les appareils et pellicules photos, seront abandonnées. Dorénavant l’entreprise se focalisera sur les technologies d’impression pour les entreprises. Par ailleurs Kodak s’est vu contraint de céder pour un demi-milliard de brevets.


Restructuration de la dette 

L’approbation du plan de redressement  va de pair avec une restructuration de la dette. Les créanciers ne pourront exiger que 5% de leurs créances, les créances restantes étant converties en actions de la nouvelle entreprise.  Les anciens actionnaires perdent  leurs droits.


Cette restructuration implique également des conséquences pour le personnel  : les employés perdront une grande part de leurs droits à la pension et aux soins de santé. Suite à la décision du tribunal, la protection d’Eastman Kodak contre ses créanciers prendra fin le 3 septembre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top