François Melchior de Polignac nouveau CEO de Carrefour Belgique

François Melchior de Polignac nouveau CEO de Carrefour Belgique

Carrefour est en pleine phase de réorganisation de sa structure européenne. L’Europe sera  subdivisée en différentes zones et Gérard Lavinay, actuel patron de Carrefour Belgique, dirigera l’une de ces zones. Il sera remplacé à Bruxelles par François Melchior de Polignac.

Promotion pour Lavinay

L’actuel CEO de Carrefour Europe, Thomas Hübner, , quitte le navire et le géant français de la distribution va subdiviser l’Europe en différentes zones. Gérard Lavinvay supervisera la zone qui outre la Belgique comprend également la Pologne et la Roumanie. L’Espagne et l’Italie formeront également une zone, qui sera dirigée par Pierre-Jean Sivignon, actuel CFO du groupe Carrefour et précédemment actif chez Philips.


« Nous avons annoncé la réorganisation mercredi soir au sein du groupe. Pour moi c’est une nouvelle expérience, mais je suis heureux de garder un pied en Belgique. Ce pays me tient à cœur », déclarait  Lavinay. L’homme qui a remis Carrefour Belgique sur les rails, sera remplacé à Bruxelles par un autre Français, François Melchior de Polignac. Il sera directeur général et rendra compte à Lavinay, confirme Vera Vermeeren de Carrefour Belgique.


En France la divulgation du changement de l’organigramme n’a nullement été appréciée, car le management français n’entendait pas encore rendre la nouvelle publique et n’en avait encore touché mot aux syndicats. Dès lors le groupe a publié une brève confirmation hier en début de soirée.


Nouveau CEO pour la Belgique

François Melchior de Polignac, diplômé de la Haute Ecole de Commerce de Paris et de Cambridge, a débuté sa carrière chez L’Oréal Italie. Après un intermède chez Boston Consulting Group, il rejoint Carrefour en 2000. En 2011 il devient CEO de Carrefour Roumanie.


Selon la presse roumaine, qui annonçait son départ fin août, en deux ans et demi il a doublé le nombre de points de vente Carrefour (de 35 à 70) et a développé des ‘magasins du soir’ en collaboration avec des entrepreneurs locaux.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: