Frank De Moor quitte Macintosh Retail Group | RetailDetail

Frank De Moor quitte Macintosh Retail Group

Frank De Moor quitte Macintosh Retail Group

CEO de Macintosh Retail Group depuis 11 ans, Frank De Moor a annoncé sa démission en tant que dirigeant de l’entreprise. Durant plus de 20 ans, De Moor a été actif au sein du groupe retail.

A partir du 1er août

En accord avec le conseil de surveillance de Macintosh Retail Group, Frank De Moor rendra son tablier le 1er août prochain et ce, selon ses dires, pour poursuivre sa carrière ailleurs La période durant laquelle il restera actif, permettra au groupe de finaliser les négociations de refinancement en cours et de trouver un successeur.


Depuis quelque temps déjà, Macintosh Retail Group se trouve dans une situation difficile, avec des résultats d’exploitation qui souffrent fortement de l’arrivée d’internet, de la crise et de la concurrence internationale de plus en plus forte. Le groupe retail avait déjà réagi en se concentrant davantage sur le segment de la mode, alors que l’ambition de Frank De Moor était également de faire évoluer Macintosh vers le crosschannel.


« Nouvelle phase dans le développement de Macintosh »

De Moor estime que le moment est venu de faire place à un nouveau CEO, qui « devra orienter la nouvelle étape dans le développement de Macintosh ». 


« Ces dernières années, Macintosh s’est adapté au changement de comportement du consommateur dans des marchés difficiles. En adoptant une approche centrée vers le client, mes collègues et moi-même avons réussi à faire de Macintosh un retailer crosschannel au sein des segments Fashion et Living. Aujourd'hui Macintosh est bien positionné pour profiter de temps meilleurs. »


Le CEO sortant ne recevra pas d’indemnité de départ, mais le conseil de surveillance lui versera néanmoins une partie de sa rémunération variable sur 2014. De plus, Frank De Moor dispose encore de 275.000 options sur actions de Macintosh.

 

 

- Traduction: Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.