Fun fête son dixième anniversaire avec l'ouverture de son 36ième magasin à Olen

Fun fête son dixième anniversaire avec l'ouverture de son 36ième magasin à Olen

Fun OlenVendredi 30 septembre la chaîne de loisirs Fun a ouvert son 36ième magasin à Olen. Alors que de nombreux retailers prêchent aujourd’hui la prudence, Fun opte résolument, selon ses propres dires, pour l’expansion. Après Ninove et Oostakker, Olen est le troisième nouveau magasin Fun à ouvrir ses portes cette année.

Le shopping est un besoin fondamental du consommateur

Fun se rend compte que le commerce de détail traverse une période difficile (entre autres suite à la croissance du e-commerce), mais considère qu’il y a  encore suffisamment d’opportunités. « Nous considérons le fait que les gens de plus en plus sont online à tout moment de la journée, comme une opportunité pour le retail traditionnel, plutôt qu’une menace. Les consommateurs souhaitent retrouver dans un univers physique les avantages qui leur sont proposés par le commerce online » affirme le président de Fun, Bart Coeman.


“Nous sommes tout à fait conscients des nombreux défis auxquels le secteur du retail doit faire face », toujours selon Bart Coeman, « mais d’autre part nous avons la conviction que le shopping physique répond à un besoin fondamental du consommateur. Pour de nombreux consommateurs à travers le monde le shopping est une occupation  récréative : une façon de se détendre, une source de plaisir, l’occasion de rencontrer des amis et de partager des expériences. »

15 millions d’euros d’investissements en 5 ans

Mais pour ce faire Fun a dû investir sérieusement : avec l’ouverture de son 36ième magasin à Olen le 30 septembre, le montant global investi en ouvertures et réaménagements de magasins au cours de ces 5 dernières années s’élève à 15 millions d’euros. « Toutefois les chiffres de vente des deux premiers jours à Olen prouvent que nos efforts portent leurs fruits », estime Bart Coeman. « Malgré une météo estivale inhabituelle pour ce mois d’octobre, qui a attiré beaucoup de monde à la côté belge, le nouveau magasin à Olen a néanmoins réalisé des chiffres de vente exceptionnels ce samedi 1er octobre. »

Dix ans d’existence pour Fun

Fun a été fondé  en 2001 par la  famille Coeman et a pu se développer grâce à son partenariat avec le groupe d’investissement Mitiska, coté en bourse. Aujourd’hui Fun compte 36 magasins, ayant chacun une surface en moyenne de 2.000 m². Fun  emploie 450 personnes et  réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 95 millions d’euros. La chaîne envisage l’ouverture de 2 à 3 magasins supplémentaires par an.

Fun OlenVendredi 30 septembre la chaîne de loisirs Fun a ouvert son 36ième magasin à Olen. Alors que de nombreux retailers prêchent aujourd’hui la prudence, Fun opte résolument, selon ses propres dires, pour l’expansion. Après Ninove et Oostakker, Olen est le troisième nouveau magasin Fun à ouvrir ses portes cette année.

Le shopping est un besoin fondamental du consommateur

Fun se rend compte que le commerce de détail traverse une période difficile (entre autres suite à la croissance du e-commerce), mais considère qu’il y a  encore suffisamment d’opportunités. « Nous considérons le fait que les gens de plus en plus sont online à tout moment de la journée, comme une opportunité pour le retail traditionnel, plutôt qu’une menace. Les consommateurs souhaitent retrouver dans un univers physique les avantages qui leur sont proposés par le commerce online » affirme le président de Fun, Bart Coeman.


“Nous sommes tout à fait conscients des nombreux défis auxquels le secteur du retail doit faire face », toujours selon Bart Coeman, « mais d’autre part nous avons la conviction que le shopping physique répond à un besoin fondamental du consommateur. Pour de nombreux consommateurs à travers le monde le shopping est une occupation  récréative : une façon de se détendre, une source de plaisir, l’occasion de rencontrer des amis et de partager des expériences. »

15 millions d’euros d’investissements en 5 ans

Mais pour ce faire Fun a dû investir sérieusement : avec l’ouverture de son 36ième magasin à Olen le 30 septembre, le montant global investi en ouvertures et réaménagements de magasins au cours de ces 5 dernières années s’élève à 15 millions d’euros. « Toutefois les chiffres de vente des deux premiers jours à Olen prouvent que nos efforts portent leurs fruits », estime Bart Coeman. « Malgré une météo estivale inhabituelle pour ce mois d’octobre, qui a attiré beaucoup de monde à la côté belge, le nouveau magasin à Olen a néanmoins réalisé des chiffres de vente exceptionnels ce samedi 1er octobre. »

Dix ans d’existence pour Fun

Fun a été fondé  en 2001 par la  famille Coeman et a pu se développer grâce à son partenariat avec le groupe d’investissement Mitiska, coté en bourse. Aujourd’hui Fun compte 36 magasins, ayant chacun une surface en moyenne de 2.000 m². Fun  emploie 450 personnes et  réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 95 millions d’euros. La chaîne envisage l’ouverture de 2 à 3 magasins supplémentaires par an.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publi) Quelqu’un qui recherche un emploi intéressant et varié peut en trouver un dans un lieu aussi proche que surprenant : la salle de bains. Un travail dans ce secteur apporte de grandes satisfactions et vous offre toute la latitude nécessaire pour déployer vos talents. Tout dépend évidemment aussi de l’entreprise dans laquelle vous entrez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Philip Morris a vu ses ventes de cigarettes reculer de plus d’un dixième

20/04/2017

Par rapport à l’année dernière, le géant du tabac Philip Morris, qui chapeaute des marques comme Marlboro, L&M et Chesterfield, a vu ses ventes baisser de près de 11,5% lors du dernier trimestre.  Le CA a chuté de 1,4%, le bénéfice a progressé de 4%.

Colruyt investit 42 millions d’euros dans Bio-Planet et Dreambaby

20/04/2017

Colruyt Group a décidé d’injecter 42 millions d’euros de capital frais dans son enseigne de supermarchés Bio-Planet et dans sa chaîne de magasins pour bébés Dreambaby. Les deux chaînes ne sont toujours pas rentables, malgré leur forte expansion.

Back to top