Galeries Lafayette : fermeture de 2 magasins, le sort de Lille encore incertain | RetailDetail

Galeries Lafayette : fermeture de 2 magasins, le sort de Lille encore incertain

Galeries Lafayette : fermeture de 2 magasins, le sort de Lille encore incertain

L’enseigne française de grands magasins de luxe ‘Galeries Lafayette’ a annoncé la fermeture de ses points de vente de Thiais et Béziers. Par ailleurs l’avenir du magasin de Lille (photo) ne tient qu’à un fil.

500 emplois menacés

Lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, la direction des Galeries Lafayette a officiellement informé les syndicats de la fermeture des magasins de Thiais (Val-de-Marne) et Béziers au plus tard fin 2015. Le contrat de bail des immeubles ne sera plus renouvelé.


Le magasin de Thiais compte 127 salariés, celui de Béziers 50. En outre les emplois des démonstrateurs et démonstratrices (80 à Thiais et 40 à Béziers), travaillant pour le compte des marques, sont également menacés.


Par ailleurs l’avenir du magasin de Lille, où travaillent 151 salariés et 70 démonstrateurs, est sérieusement compromis : « Des négociations sont encore en cours avec le bailleur », apprend-on. Dans le meilleur des cas le magasin serait réduit à un seul étage et une trentaine de personnes perdraient leur emploi. Le verdict tombera dans les prochaines semaines.


Les syndicats « choqués »

Dans un communiqué commun, les syndicats se disent « choqués d’apprendre des fermetures de magasins, alors que le groupe se porte très bien », avec des projets d’ouverture à l’étranger et sur les Champs-Elysées. De plus les syndicats rappellent que la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, vient récemment d’augmenter sa participation dans Carrefour à 9,5%, devenant ainsi le deuxième actionnaire du distributeur.


« Nous avons le sentiment que la politique familiale, qui caractérisait les Galeries Lafayette, n’existe plus depuis que Philippe Houzé est aux commandes », déplorent les syndicats. « Ouvrir à Pékin l’amuse beaucoup plus que de conserver Belle-Epine (Thiais, ndlr.). Avec la façon dont il a déjà fait tomber des têtes au comité de direction,  nous sommes inquiets. »


Actuellement les Galeries Lafayette comptent 64 magasins, dont 59 en France et les 5 autres à Berlin, Casablanca, Dubaï, Jakarta et Pékin.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Blokker décapité : le CEO du Holding et le CEO de Belgique quittent le navire

24/04/2018

La fin semble proche pour l’enseigne et le holding néerlandais Blokker. Ce mardi le CEO Casper Meijer a annoncé qu’il quitterait Blokker Holding fin juin. Quant au CEO du Belux, Bernd Bosch, il démissionne dans l’immédiat.

Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.