General Electric se retire de la transaction avec Electrolux

General Electric se retire de la transaction avec Electrolux

L’entreprise américaine General Electric s’est retirée d’une immense transaction avec la société suédoise Electrolux, après la décision prise par les Autorités américaines de la Concurrence de ne pas autoriser cet accord.

 

Break up fee

L’entreprise Electrolux était prête à débourser 3,3 milliards de dollars (près de 3 milliards d’euros) pour l’acquisition de la branche électroménager de General Electric.  Cette transaction avait déjà été annoncée en septembre 2014, mais avait été suspendue par les Autorités américaines de la Concurrence.  Elles supposaient qu’après la reprise, Electrolux et son rival Whirlpool seraient en possession d’une trop grande part du marché américain.

 

Electrolux avait pris la décision de contester ce jugement et le procès avait débuté le mois dernier, mais General Electric a décidé de ne pas attendre la décision du juge.  Chez Electrolux, on se dit déçu du choix de General Electric.

 

General Electric exige un ‘break up fee’ de 175 millions de dollars (162 millions d’euros).  Electrolux prétend que la cessation de l’acquisition leur coûtera d’office 100 millions d’euros.

Tags: