Grève chez Makro Alleur ce vendredi 2 mai

Grève chez Makro Alleur ce vendredi 2 mai

Les collaborateurs du magasin Makro à Alleur seront en grève ce vendredi 2 mai, afin de protester contre le plan social dans le cadre de la  restructuration annoncée en début d’année. Ce plan prévoit la suppression d’un emploi sur cinq.

Le magasin d’Alleur est le plus lourdement touché

Début de cette année Makro Belgique annonçait une grande restructuration, impliquant la suppression de 374 emplois sur les 2.907, dont une vingtaine au siège principal de Wommelgem, 59 à Lodelinsart, 56 à Malines, 54 à Deurne, 54 à Eke et 35 à Leeuw-Saint-Pierre. Le magasin d’Alleur est le plus lourdement touché avec  95 emplois passant à la trappe, soit près de 20% des effectifs actuels.


C’est pourquoi les employés d’Alleur ont décidé de se mettre en grève ce vendredi 2 mai, afin de manifester leur mécontentement face au plan social. Celui-ci prévoit notamment la possibilité de départ à la prépension à 56 ans, mais « à Alleur, le nombre d’employés de plus de 56 ans ne permet pas d'atteindre le nombre d'emplois que la direction veut supprimer", explique le syndicaliste Jean-Paul Chanteux. Selon lui, tous les employés de plus de 56 ans à Alleur seront obligés de prendre leur préretraite, alors que ce n’est pas le cas pour les autres magasins Makro.


Les syndicats surpris

Par cette grève spontanée les employés d’Alleur s’opposent aux syndicats qui ont négocié le plan social avec la direction et sont partisans du départ à 56 ans. « Nous avions défini un âge unique pour éviter les tensions entre magasins », précise Jean-Paul Chanteux à la RTBF, qui ajoute que « cet arrêt de travail décidé par les travailleurs et les délégués est à la limite du respect de la procédure. »


Le siège principal de Makro s’est refusé à tout commentaire.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top