Hausse du nombre de mauvais payeurs pour les crédits à la consommation

Hausse du nombre de mauvais payeurs pour  les crédits à la consommation

Le nombre de nouvelles ouvertures de crédit à la consommation en 2012 a fortement baissé. Par contre le nombre de mauvais payeurs a augmenté. C’est ce que révèlent les dernières statistiques publiées par la Centrale des crédits aux particuliers  de la Banque Nationale.

Moins de nouveaux crédits à la consommation …

L’année dernière la Centrale a enregistré 1.103.145 nouvelles ouvertures de crédit à la consommation dans notre pays, dont  480.424 prêts à tempérament (-13,1%), 100.444 ventes à tempérament (-25,3%) et 522.277 ouvertures de crédit via le compte à vue (-83,5%).


Cette énorme baisse de pas moins de -83,5% est attribuable principalement à une explosion ‘artificielle’ en 2011 (de 492.971 en 2010 à 3.172.723 en 2011), suite à une modification de la législation rendant obligatoire l’enregistrement à la Centrale des découverts bancaires autorisés sur les comptes à vue.


… mais davantage de mauvais payeurs

Même si le nombre de nouveaux contrats de crédit a diminué, le nombre d’emprunteurs ayant au moins un contrat défaillant en cours a augmenté : l’année dernière 307.748 Belges ont été confrontés à des arriérés de paiement, soit une hausse de 3,5% par rapport à 2011. On note toutefois une amélioration pour les  ‘ventes à tempérament’ où le nombre d’emprunteurs défaillants a diminué de -2,5%. Par contre pour les ‘prêts à tempérament’ on constate une hausse de +0,4% et pour les ouvertures de crédits +10,3%.


Entre 2011 et 2012 le montant total des arriérés pour les crédits à la consommation a augmenté de +4,6% à 1,75 milliards d’euros.  Cette hausse des arriérés est en grande partie attribuable aux  prêts à tempérament : 1,23 milliards d’euros (+3%).


La crise n’est pas seule responsable

De plus en plus de Belges ont donc des difficultés à rembourser leurs emprunts. Les spécialistes y voient trois raisons. Bien entendu la crise financière et économique en est en grande partie responsable, mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Ainsi les gens perdent souvent de vue leur taux d’endettement total (les personnes ayant un crédit à la consommation ont souvent déjà du mal à rembourser leur prêt hypothécaire).


D’autre part le nombre croissant de divorces et de ménages monoparentaux (situation familiale où la personne se retrouve seule financièrement) explique également l’augmentation du nombre de mauvais payeurs. Une tendance à tenir à l’œil ….

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top