Hema : baisse du chiffre d’affaires belge au 1er trimestre | RetailDetail

Hema : baisse du chiffre d’affaires belge au 1er trimestre

Hema : baisse du chiffre d’affaires belge au 1er trimestre

Au cours du 1er trimestre le chiffre d’affaires de Hema en Belgique et au Luxembourg a diminué de près de 3% par rapport à l’année précédente. En revanche le chiffre d’affaires de l’ensemble du groupe est en hausse, alors que le résultat net est en baisse. 

Légère baisse de la perte nette

En Belgique et au Luxembourg le chiffre d’affaires net de la chaîne de magasins néerlandaise Hema a reculé de 2,8% à 33,1 millions d’euros, alors que le chiffre d’affaires total de Hema a progressé de 3,2% à 264,4 millions d’euros. Le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 1,5%, grâce aux meilleures performances des Pays-Bas.  L’année auparavant le chiffre d’affaires comparable avait chuté de 1,9%.


Néanmoins Hema se dit déçu : en raison des coûts opérationnels plus importants et des marges brutes moins élevées, l’EBITDA au cours du premier trimestre 2015 a été réduit de moitié à  13,2 millions d’euros , contre 23,7 millions d’euros l’année précédente. Ces coûts plus élevés sont liés aux dépenses promotionnelles plus importantes,  au recrutement de personnel intérimaire dans le cadre de l’implémentation d’initiatives commerciales et aux frais logistiques en raison du volume accru d’articles à bas prix dans la chaîne d’approvisionnement. Néanmoins la perte nette a été réduite, passant de 22,2 millions d’euros à 19,5 millions d’euros.


Résultats mitigés à l’étranger

« Bien que l’évolution positive du chiffre d’affaires like-for-like soit encourageante, nous avons enregistré un EBITDA normalisé décevant au premier trimestre. Nous nous sommes fixé certaines priorités afin d’améliorer nos performances, en nous focalisant en particulier sur la logistique. Il faudra du temps avant que nous en récoltions les fruits. Même si le redressement économique semble se poursuivre, nous restons prudents quant à nos perspectives », explique le CEO Tjeerd Jegen.


En France la chaîne a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de 26,4% à 14,6 millions d’euros. Par ailleurs les premiers résultats des magasins en Espagne et au Royaume-Uni sont « encourageants ».

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top