Hutchison Whampoa s’attaque au marché britannique des télécoms

Hutchison Whampoa s’attaque au marché britannique des télécoms

Le conglomérat asiatique Hutchison Whampoa envisage de racheter l’opérateur mobile O2, filiale anglaise du groupe espagnol Telefónica. Le groupe est prêt débourser 10,25 milliards de livres sterling, soit 13 milliards d’euros.

Prise de pouvoir

Dans une première phase le candidat-repreneur Hutchison est prêt à mettre 9,25 milliards de livres sterling (environ 11,8 milliards d’euros) sur table pour le rachat de O2. Ultérieurement un montant supplémentaire de 1 milliard d’euros (environ 1,3 milliard d’euros) pourrait s’y ajouter. Telefónica, qui a racheté O2 en 2006, souhaite grâce à cette cession réduire ses dettes.


Le groupe asiatique a l’intention de faire fusionner O2 avec sa propre filiale de télécoms britannique Three. Cette fusion donnerait naissance au plus grand opérateur de téléphonie mobile au Royaume-Uni, avec 31 millions de clients, dont 22 millions de clients de O2. La fusion devrait être bouclée mi-2016.


Three est réputé pour ses prix bas, d’où la crainte que suite à la fusion le duo domine le marché, ce qui lui permettrait d’augmenter ses prix. Bien que les négociations soient déjà en cours  depuis un certain temps, l’accord n’a toujours pas été conclu. De plus l’opération est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence.


Consolidation du marché britannique des télécoms

La reprise de O2 par Hutchison Whampoa n’est d’ailleurs pas le seul mouvement de consolidation sur le marché britannique des télécoms. Depuis mi-décembre il est question d’une reprise de EE – qui pour l’instant est encore leader du marché dans le segment de la télécommunication mobile – par BT. Le groupe est prêt à débourser 12,5 milliards de livres sterling (16,7 milliards d’euros). EE appartient à Deutsche Telekom et Orange.


Outre son coup de maître sur le marché britannique des télécoms, le groupe asiatique Hutchison envisagerait également une expansion vers l’Italie.


Hutchison est un conglomérat gigantesque avec aux commandes le milliardaire Li Ka-shing. Le groupe détient notamment les enseignes A.S. Watson, Kruidvat, ICI Paris XL et The Perfume Shop.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le CEO de Hudson’s Bay quitte l’entreprise le mois prochain

23/10/2017

Jerry Storch quitte son poste de CEO du groupe de magasins Hudson’s Bay le 1er novembre.  La recherche d’un nouveau CEO a déjà débuté et pendant ce temps-là, c’est Richard Baker, le président exécutif, qui exercera la fonction de CEO ad interim.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Zooplus croît de plus de 20 pour cent au cours du troisième trimestre

20/10/2017

Au cours du troisième trimestre 2017, le chiffre d’affaire du webshop pour animaux Zooplus a progressé de 22% à 277 millions d’euros.  L’entreprise confirme ainsi la croissance déjà enregistrée durant les premiers trimestres de l’année.

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

Back to top