Ice-Watch essuie deux échecs judiciaires

Ice-Watch essuie deux échecs judiciaires

Ice-Watch, le fabricant wallon de montres fantaisie, a essuyé deux échecs judiciaires en moins d’une semaine. D’abord le fabricant de Bastogne a été débouté dans un litige où il accusait des concurrents de « contrefaçon » et à présent le tribunal de Bruxelles a rejeté sa requête d’appel dans le procès intenté par Lego contre Ice-Watch. Mais Ice-Watch ne s’avoue pas encore vaincu.

Requête d’appel contre Lego annulée

Mercredi dernier la cour d’appel de Bruxelles a déclaré nulle la requête d’appel introduite par Ice-Watch, après avoir perdu son procès contre le géant danois du jouet Lego. La cour a estimé que Lego n’avait pas disposé d’assez de temps pour organiser sa défense et de plus Ice-Watch aurait dû rédiger son acte d’appel non seulement en français mais également en danois.


Le litige concerne les emballages colorés des montres Ice-Watch qui ressembleraient trop aux blocs Lego. C’est pourquoi le juge avait condamné le fabricant de montres à changer le look de ses emballages, sous peine d'une astreinte de 200 euros par infraction et de 10 000 euros par jour de retard. Mais Ice-Watch n’a pas dit son dernier mot et a donné ordre à ses avocats d’introduire une nouvelle procédure. Tant que le jugement n’a pas été signifié, la vente des boîtes incriminées se poursuivra.


Pas d’atteinte aux droits d’auteur

L’annulation de requête dans l’affaire contre Lego est le deuxième échec judiciaire pour Ice-Watch en moins d’une semaine. Récemment le tribunal de commerce de Liège a rendu un jugement en défaveur d’ Ice-Watch. Le juge a estimé que le fabricant wallon ne pouvait bénéficier de la protection de droit d’auteur. Ce verdict concerne un procès intenté par Ice-Watch contre des concurrents (notamment CMC Diffusion) commercialisant également des montres colorées en plastique.


« La couleur et le choix du matériau (…) ne peuvent à eux seuls fonder l’originalité. De même, l’effet de gamme ou de coloration, voire l’idée du concept ne constituent pas une forme traduisant l’originalité du produit, mais relèvent davantage d’un choix de marketing », précise le juge liégeois. Grave déception pour Ice-Watch, qui en 2010 avait vendu deux millions de montres.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Google conteste l’amende record infligée par l’UE

12/09/2017

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

Back to top