Kipstadium, le futur camp de base des sports collectifs de Decathlon

Kipstadium, le futur camp de base des sports collectifs de Decathlon

Dès mars 2015, Decathlon ouvrira un nouveau quartier général des sports collectifs aux confins des villes de Tourcoing, Roubaix et Wattrelos. Le montant de l’investissement s’élève à 12 millions d’euros.

La cinquième marque de Decathlon en chiffre d’affaires

Le nom du projet sera Kipstadium, dont les six premières lettres reprennent la marque propre de foot Kipsta, qui est la cinquième marque de Decathlon en chiffre d’affaires. Kipsta se positionne derrière Quetchua (la montagne), Domyos (le fitness), B Twin (le vélo), Tribord (le nautisme) et représente 7,4 milliards d’euros de chiffres d’affaires (en 2013). 

 

80 personnes à temps plein

Sur les 7,8 hectares du site, 4,5 seront réservés à la pratique sportive. « Nos bureaux sont sur les terrains de pratique, car notre objectif est de nous rapprocher au plus des besoins du consommateur », explique le patron de Kipsta, Franck Demaret. « Il est inconcevable que l’on demande à des enfants d’acheter des chaussures à 300 euros au nom du marketing.  On ne peut comme Adidas mettre sur la table 1 milliard de dollars pour sponsoriser une équipe. Je préfère créer de l’emploi ».

 

Ainsi, 80 personnes travailleront sur le site de Kipsta, dont des chefs de produit, des designers, des ingénieurs, des directeurs de l’offre, des responsables de l’approvisionnement et des responsables communication et merchandising.

 

On pourra également pratiquer différents sports comme le rugby, le volley, le hand, le basket et même le cricket et le hockey sur gazon. Les terrains pourront se transformer et devenir une trentaine de terrains différents, de quoi attirer les manifestations sportives ou encore les clubs.

Tags: