L’Américain Liberty Global souhaite acquérir Telenet dans sa totalité

L’Américain Liberty Global souhaite acquérir Telenet dans sa totalité

Le groupe américain de télécommunications Liberty Global Inc. souhaite racheter le restant des actions de Telenet (49,96%)  qu’il ne détient pas encore pour un montant total de 1,96 milliards d’euros en espèces. L’offre de 35 euros par action valorise le câblo-opérateur belge à 3,9 milliards d’euros.

Une offre prévisible

Selon les analystes, cette offre était prévisible. Après s’être retiré de la course au rachat  de l’opérateur mobile Base, Telenet avait annoncé une opération de rachat et de destruction d’actions propres, avec pour conséquence la montée en puissance de Liberty Global au sein du capital de Telenet. Les analystes y ont vu un signe avant-coureur d’une prise de pouvoir totale par l’entreprise de l’Américain flamboyant John Malone. Une prévision qui s’avère exacte aujourd’hui.


L’ « offre volontaire et conditionnelle rémunérée en espèces de Liberty Global sur les actions de Telenet »,  annoncée ce matin par Telenet est basée sur un prix de 35 euros par action, soit une prime d’à peine 13 % par rapport au cours de clôture de l’action hier soir (31,10 euros). Le deal n’aura lieu qui si Liberty Global acquiert au moins 95% des actions. Dans ce cas suivra très probablement le retrait de la cote de Telenet.


L’année dernière Liberty Global avait déjà racheté la société de câble allemande ‘Kabel Baden-Württemberg’ pour un montant de 3,16 milliards d’euros. L’acquisition de Telenet devrait coûter 1,96 milliards d’euros au groupe américain.


Telenet revoit ses prévisions à la hausse

Ce matin l’opérateur de télécoms malinois annonçait également qu’il revoyait à la hausse ses prévisions pour son exercice 2012. L’entreprise table sur une croissance de son chiffre d’affaires de 7 à 8%, au lieu des 5 à 6% prévus précédemment.


Telenet doit cette forte croissance à l’augmentation continue du « nombre de clients en multiple-play, plus de clients pour la télévision numérique, les chaînes Sporting Telenet et Fibernet, tout comme une contribution croissante de l'activité de téléphonie mobile de Telenet », explique-t-on au siège principale à Malines (photo).


L’opérateur publiera ses résultats du troisième trimestre le 24 octobre, après la clôture de la bourse de Bruxelles.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top